Le 13/04/2019

L'Ujap Quimper a fait trembler le leader

Ce samedi soir, l’Ujap Quimper changeait simplement de dimension pour ce match à l’Arena Brest face au leader, Roanne. En mobilisant 5.000 spectateurs, les dirigeants quimpérois avaient réussi leur pari de fédérer le département élargi sur cet évènement de la balle orange. A la recherche d’une victoire pour s’ouvrir les portes du maintien en Pro B, l’Ujap Quimper est tombée sur un redoutable os. Roanne a fait étalage d’une constance dans l’action, d’une propension à maîtriser tous les secteurs clés et à montrer  une forte adresse. Face à ces dynamiques du basket, les Quimpérois ont fait la course en retrait tout le match, plombé par un début de match timoré. Confronté à une formation plus forte, les Quimpérois n’ont pas démérité en se battant jusqu’au bout. Et bien leur a pris car le leader, Roanne, a tremblé véritablement dans les trentes dernières secondes. Le holp-up est passé près pour l'Ujap Quimper. Mais face à un tel adversaire, il aurait été simplement synonyme d'exploit (65-69).

Le palpitant à son maximum pour beaucoup de fidèles de la salle Michel Gloaguen, l’Ujap entrait dans un autre monde, sans connaître l’issue de sortie sur ce match. L’adversaire, Roanne, avait valeur de meilleur étendard de cette division de Pro B. Très rapidement, l’évidence était de mise sur un calibre supérieur. Les visiteurs muselaient complètement la fougue des locaux (6-19, 10’).
En opérant sur un mode actif, Quimper se battait pour rester au contact. La recrue canadienne, Connor Wood faisait admirer son tir extérieur (12-24, 13’). Roanne encaissait ce premier impact facilement. Mathis Keita faisait le reste dans un sans-faute aux tirs. Bloqué à l’extérieur, Quimper s’en remettait à son jeu intérieur pour sortir la tête de l’eau avec Valdelicio Joaquim et Jimmy Djimrabaye (25-36, 20’).

A la reprise, Quimper était en manque de repère dans une salle différente. La mire ne se réglait pas aux tirs. Au passé de Pro A, l’expérience de ce type d’atmosphère était du côté de Roanne. En forçant des tirs, l’Ujap Quimper dévissait. Insistant, tout de même, ils étaient récompensés de leur acharnement par Lucas Dussoulier et Connor Wood (35-47, 30’).

L’écart était encore conséquent, à l’attaque du dernier acte. Quimper pointait une consistance dans ses prétentions (45-57, 32’). Passer cette barre des dix points pour espérer passer à l’emballage final, tel était maintenant l’espoir de l’Ujap. Regaillardi par leur bon passage, Alexis Desespringalle, par un tir aux 9 mètres, enflammait le brasero humain de l’Arena Brest (48-57). Refroidi de suite par un retour de boomerang de Matt Carlino à Roanne (48-60, 35’). Tout en maîtrise, Roanne n’avait pas failli à sa réputation. Quimper n’avait rien à se reprocher en ayant été au diapason de cet évènement unique dans l’histoire du club. L'Ujap Quimper, en affichant une attitude positive et combattive, avait posé de vraies valeurs et un acharnement à tenir le défi sur 40 minutes. La dernière minute, avec un retour à cinq points (60-65) fut l'apothéose de ce match, en démontrant toute la capacité à encaisser les coups et en redonner sur la fin de match. Lucas Dussoulier ramenait sur trois lancers-francs les Quimpérois à deux points d'un exploit (63-65, 39'). Travis Cohn dans un rush attaque raquette, fut à très peu de donner une prolongation de cinq minutes, à huit secondes de la fin (65-67). Roanne remporte ce match mais s'est fait très peur face à des Quimpérois de combat (65-69).

LE FIL COMPLET DU MATCH FACE A ROANNE

Championnat Pro B – 26ème journée
Arena Brest, 5000 spectateurs
Ujap Quimper - Roanne 65-69

Arbitres : MMM. Deman, Soares et Chajiddine
Score par quart-temps :
1er : 6-19, 2ème : 19-17, 3ème : 10-16, 4ème : 30-17
Ujap Quimper :

Daryl Néree, Travis Cohn, Maxime Choplin (2), Lucas Dussoulier (18), Alexis Desespringalle (9), Thomas Prost (3), Kévin Mondésir (5), Jimmy Djimrabaye (5), Valdelicio Joaquim (6), Conor Wood (17)
Roanne :
Matt Carlino (14), Thomas Ville (3), Mathis Keita (16), Robert Nyakundi (8), Clément Cavallo (7), Alexis Tanghe (10), Jason Williams (2), David Jackson (2) , Pierre Brun (4), Ilian Etimov (3)

Mentions légales