Le 11/05/2019

L'ASEA Basket fête son retour avec la prénationale

Trois ans après, l'ASEA Basket a retrouvé la prénationale. En salle d'attente en R2, les Armélois, au prix d'un parcours régulier et constant, ont bataillé essentiellement avec les clubs d'Ile et Vilaine. Très vite, la concurrence de Liffré s'est avérée trop dense pour chasser la première place mais les joueurs d'Eric Garnier ont tout misé sur cette seconde place d'accession avec bonheur. Ce samedi soir, dans une ambiance " Saturday Night Fever", animée par le meilleur speaker de ligue 2 en football, Alain Bossard, l'ASEA Basket a fêté son accession face au CPB Rennes B, dans une opération " Tous en vert". Face à une salle très garnie, de la halle des sports d'Ergué-Armel, les locaux n'ont pas commis d'impair en battant le CPB Rennes B, pour leur dernier combat de la saison. La victoire  81-57 récompense une saison pleine avec au bout de cette saison, la remontée attendue en prénationale, le plus haut niveau régional.

La percussion pleine raquette de Quentin Oger, qui s'ouvre le chemin du cercle.

La salle Louis Le Coz entièrement décorée en vert et blanc

Alain Bossard, le speaker des grands moments de sport dans le Finistère

Jérémy Korner et les Armélois ont tenu à réussir leur dernier match

Eric Garnier, l'entraîneur de la remontée en Prénationale

Dans cette aspiration senior, l'ensemble du club de l'ASEA Basket a accompli une saison de qualité avec les trois accessions masculines en ligue, unique dans l'histoire du club, des U13, U15 et U20. Les U17 ont failli faire le grand chelem pour les Armélois, défaits pour l'accession à un point près à Landerneau, en décembre. Néanmoins, cette équipe s'est très vite rattrapée en étant sacrée champion du Finistère départemental. Président depuis trois ans, Fabien Poirier, parlait même d'un cap historique jamais atteint par le club vert. " Nous avons battu notre précédent record de 1995/1996 avec 309 licenciés. Pour la première fois depuis la création de l'ASEA en 1942, nous sommes maintenant 312 licenciés. Il y'a une vraie dynamique insufflée par une qualité des bénévoles, des encadrants d'équipes et une fidélisation élevée de nos licenciés. Le club progresse et devient un club attractif. La saison s'est vraiment très bien passée"

En menant 45-33, dans cette dernière journée senior, l'ASEA Basket voulait avant tout retrouver une victoire qui les fuyait depuis le 31 mars et le succès contre Monfort (82-65). Battu successivement par Liffré et Mordelles, l'ASEA ne voulait pas ternir la dernière à domicile. Surtout qu'elle avait encore plus de connotation émotionnelle avec la dernière d'Yves-Marie Guillamet, qui après neuf saisons au club, prenait sa retraite des parquets, à ce niveau, à 40 ans.

Dans un match décousu, de fin de saison, les Armélois ont compté sur la science du jeu de son meneur, Jérôme Larvor. De ses joueurs de percussions, Vincent Calmejane ou Quentin Oger gardaient l'ascendant. A la 26ème, le CPB Rennes réussissait un rapproché à six points avec le tir à mi-distance de Teddy Brousseau (50-44, 26'). C'était le moment de visser le jeu pour les Armélois pour ne pas déraper sur ce dernier assaut. Les Quimpérois avaient senti aussi cette nécessité de l'instant et redressaient leur curseur avec Thomas Brugalais (57-45, 30'). 

A 66-47, à la 32', les Armélois avaient assené un 16-3 dévastateur pour des Rennais désormais dépassés. Gauthier Kerybin prenait ses aises au scoring, sur des contres-attaques modèles. La fin de match avait perdu de son suspense mais les locaux voulaient continuer sur cette trajectoire ascendante. Le jeu collectif était intelligemment fait, dans le tempo du partenaire. La victoire était au bout 81-57 devant une salle entière saluant le parcours des vert et blanc, cette saison.

Mentions légales