Le 08/10/2019

Les " escrocs" s'emparent de la tête de la PNM

Après avoir fêté leur remontée en prénationale masculine (le plus haut niveau régional), l'ASEA Basket est restée sur ce même thème dynamique en prenant la tête de leur championnat, au bout de deux journées. L'euphorie de la victoire n'a pas quitté les joueurs d'Eric Garnier, pendant la trêve estivale. En battant le Brest basket B (61-58) et Betton (69-90), les Armélois se retrouvent presque malgré eux en tête de ce championnat. Ce trompe l'oeil évident avec une équipe diminuée par rapport à l'effectif précédent avec 7 départs sur les 12 joueurs de la saison 2018/2019, sera sans doute passager dans l'évolution de leur saison mais cette éclaircie initiale est prise avec bonheur et étonnement par l'ensemble du groupe.

Jérôme Larvor aux commandes de cette équipe au poste de meneur.

Jérémy Korner, la révélation de ce début de saison improbable armélois.

" C'est une escroquerie et une plaisanterie! (rires). Nous avons huit joueurs, capable d'évoluer régulièrement en équipe première. Nous complétons nos rotations avec deux juniors, Sam Lemarchand et Théo Pencreach. Ce samedi, Jérémy Korner nous sort un match improbable à Betton avec 20 points à son actif. Ca résume notre dynamique. On ne calcule pas, on sait très bien que ça s'arrêtera très rapidement", explique Eric Garnier, le coach armélois.

Le handball français avait donné plusieurs surnoms à leurs équipes de France masculines, les Barjots, les Costauds, l'ASEA Basket s'amuse en se faisant passer pour des "escrocs", au deuxième degrès, sachant que leur potentiel de cette saison est moindre que celui de l'exercice précédent, un cran en-dessous. Les départs de Robin Theffany, Théo Le Nerrant, Thomas Brugalais, Baptsite Le Tarnec, Mathias Redondo, Vincent Calmejanne, Yves-Marie Guillaumet ont été compensés en partie par l'arrivée de Jérémy Korner, joueur de la B en A, Thomas Le Ster (non muté) et un retour apprécié en Cornouille, Kévin Busson (Pacé, ex Ujap Quimper B, N3M). L'alchimie est totale dans cette équipe soudée et instintive. Ce samedi soir, les Armélois, avec les fidèles, Johnny Allègre, Jérôme Larvor, Gauthier Keribin, Clément Asselin, Quentin Oger, souhaitent le soutien de toute une salle, ce samedi soir, à 20h30, à la Halle des Sports d'Ergué-Armel, face au CPB Rennes. Histoire de prolonger leur série en cours, qui les suprennent à plein par rapport à un effectif restreint pour ce niveau de compétition.

 

Mentions légales