Le 30/11/2019

L'Ujap Quimper, solide comme un roc à domicile

Même la secousse en fin de match, quand Antibes fut revenu à un point (62-61, 36'), n'a pas altéré l'assurance quimpéroise à la maison. Cette équipe de l'Ujap Quimper reste toujours impertubable à domicile, dans une salle Michel Gloaguen, où elle se sait forte, grâce à un appui inconditionnel de son public. Porté par 2.000 spectateurs, l'Ujap Quimper est parti dans cet afrontement avec les Azuréens, pied au plancher. La moulinette points a parfaitement fonctionné, avec un départ canon, notamment un départ éclatant de son arrière américain, David Jackson. A 22-8 à la fin de ce premier acte, l'Ujap Quimper avait déjà semé les graines d'un quatre sur quatre à domicile. La confirmation d'une supériorité prenait encore de son sens sur le deuxième acte porté par une mise idéale sur l'intérieur, Ryan Reid, tout comme sur Chima Moneke, la mascotte de la salle, qui montait en effusion au bon moment (38-25, 20'). 

Les quatre à la suite pour Jimmy Djimrabaye et Lucas Dussoulier face à Antibes.

L'Ujap Quimper pouvait voir venir. Une déconcentration alliée à un forcing visiteur remettait les cartes sur le tapis. Antibes faisait jouer le suspense en remportant ce trosiième quart-temps et en redonnant un intérêt forcément supérieure à la rencontre (60-49, 30'). Quimper, en recul, perdait de l'adhésion. Les Sharks d'Antibes jouaient de mieux en mieux et se montraient adroit à l'approche du cercle. A quatre minutes de la fin, Antibes donnaient des sueurs froides à Quimper en recollant à un point. Devant toute la partie, une défaite aurait été une grosse déception mais Quimper avait cette carapace des équipes fortes à domiciles. En gérant au mieux le "money-time", l'Ujap Quimper réussissait sa course devant du début à la fin (71-66, 40').

LE FILM CONDUCTEUR DE CE MATCH

Mentions légales