Le 11/02/2020

L'Ujap assoit sa place de dauphin

Auteur de neuf victoires en dix matchs, l'Ujap Quimper, invaincue à domicile, voulait absorber sa défaite d'Antibes (77-71) pour rebondir au mieux face à Nancy. Et quoi de mieux qu'un match de gala, face à l'autre dauphin lorrain de la poule, dans une salle à guichet fermé de 2.242 spectateurs. Dans une grande intensité, du début à la fin, avec chaque panier constesté, les deux équipes se sont livré un âpre combat. L'Ujap Quimper est restée sur cette intensité défensive en montant son habilité offensive. Détachés à la mi-temps (39-23, 20'), les locaux ont encore étonné par une récitation de leur basket, où le sens collectif prend toute son importance. Malgré un va-tout nancéen en toute fin de match, Quimper signe une victoire en lettre capitale (75-69).

Nancy manque son envol, l'Ujap passe seul second de la Pro B

Etincelant Ryan Reid!

14-11, à la fin des dix premières minutes, plus qu'un long discours, cette entame marquait l'énergie défensive dans le repli et défi physique. Similaire au classement (14 victoires, 5 défaites), Quimper et Nancy l'étaient aussi dans l'attitude. Intense des deux côtés, le match promettait d'aller loin dans le volume physique. A la dextérité de Ryan Reid dans ses tirs à mi-distance, se complétaient le fougueux Chima Moneke, à l'Ujap Quimper.

En perdant momentanément Ron Lewis, sur blessure, Nancy était privé d'une solide rotation. Coup pour coup, Quimper ajustait un effort constant, avec un Ryan Reid, rayonnant dans ses choix. Dans ce second acte impeccable, le deuxième défensivement, et le premier au scoring offensif, l'Ujap Quimper faisait craquer Nancy (35-21, 19'). Les Lorrains rataient même les basiques, Quimper éblouissait, parachevant cettte envolée par un tir extérieur de Moneke (39-23, 20').

En remettant ses quatre indéboulonables (Dussoulier, Jackson, Reid, Moneke), avec l'apport de Torey Thomas, l'Ujap Quimper voulait sécuriser ce gain de la première mi-temps et contenir le retour adverse, forcément appuyé. Nancy jouait les extérieurs, Quimper contenait le rebond (43-25, 25'). Mission réussie, avec intelligence et brio, l'Ujap Quimper montait la marge à 20 points, avant le dernier acte (56-36, 30'). 

Quimper devait maintenant gérer et soigner sa fin de match. Auteur d'un gros match, en dauphin affirmé, les Quimpérois avaient encore envoyé un message à leur prochain adversaire. A Gloaguen, on ne gagne pas! Il faudra aller déloger cette équipe de son piédestal et d"une aura qui la porte aujourd'hui au coude à coude avec Blois, pour la place de leader de la Pro B. Malgré une fin de match en boulet de canon nancéenne, Quimper gardait une avance courte mais précieuse (75-69).

LE FILM COMPLET DE CE MATCH

 

Mentions légales