L'année jaune à Quimper

Le 16/02/2018


Comme à l'approche d'un grand col qui arrive, les kilomètres précédant la montée finale du 11 juillet avec l'étape Lorient - Quimper (204,500 km), ont été préparés soigneusement par la ville de Quimper et Quimper Bretagne Occidentale avec la participation de certaines associations. Dès ce début mars, coordonné par France Brochet et François Almange, une trentaine de manifestations de mars à juillet seront proposées avec en lieu commun, la mise en avant du Tour de France. En ouvrant trois volets différents, les enfants, l'histoire du Tour et la semaine jaune du vendredi 4 au vendredi 11 juillet. Quimper arbore le code couleur de la troisième compétition la plus regardée au monde, derrière les jeux olympiques d'été et la coupe du monde de football. Après un premier passage en 1906, soit trois ans après la création de l'épreuve, Quimper a acceuilli le Tour de France à cinq autres reprises en 1958, 1962, 1965, 1991 et 2004. 2018 marque la 7ème apparition de la grande boucle dans les rues de Quimper en 105 éditions.

 

Alain Guillou, adjoint aux sports de Quimper, Ludovic Jolivet, maire de Quimper et Christian Keribin, maire de Plogonnec.

" Une ville retenue au tour de France gagne à plusieurs reprises. Une quand elle est retenue et le jour J en rassemblant une population. Le 11 juillet, 30.000 à 40.000 spectateurs assisteront aux derniers kilomètres de l'étape dans les rues de Quimper. Une trentaine de manifestations sont prévues au programme. Rien n'est encore figé", remarque le maire de Quimper, Ludovic Jolivet. 

Une dictée du tour de France pour 500 CM2, le 30 mars au Parc des expositions, des fleurissements aux ronds-points de Tréqueffelec et la Croix des Gardiens, tout un parc automobile de la ville de Quimper, décoré aux couleur du maillot jaune, deux bus de la QUB customisés, des séances de cinéma spéciale cyclisme, une conférence par Jean-Paul Ollivier, Georges Cadiou et Daniel Mangeas, autour de l'histoire du Tour de France, un tour de Quimper historique, le 29 avril avec des véhicules vintages au couleur de la caravane publicitaire du tour, des associations comme le VS Quimpérois, au diapason de l'évènement.

Le tour du Finistère, épreuve coupe de France, le 14 avril, de Saint-Evarzec à Quimper sera sans doute le point culminant de ces préparations d'avant-tour de France 2018 avec la présence confirmée de deux ténors du pelotons, les Français, Romain Bardet et Warren Barguil. Egalement, Plogonnec se met dans la roue pour accueillir plusieurs manifestations pré-tour de France. 

Avec un passage dans plusieurs communes du Sud-Finistère, Pont-Aven, Châteauneuf du Faou, Coray, Scaër, Locronan (l'ascension de la montagne), Plogonnec (la côte de la Lorette), le Menez Kelerc'h, Saint-Goazec avec une double boucle des coureurs, ou Plonéis. L'arrivée prévue au même emplacement que le tour de Finistère cyclisme sera jugée sur les hauteurs de Kerfeunteun, devant le parc des expositions. Pour mémoire, l'arrivée en 1991 (voir la vidéo) avait été sur les allées de Locmaria, celle de 2004 à l'avenue de la France Libre, boulevard des frères Maillet.

" Cette étape Lorient - Quimper a été indiquée comme la première étape marquante de ce tour. Le tour de France ne se gagnera pas à Quimper mais il pourrait se perdre pour plusieurs coureurs", conclut François Almange, le directeur des sports de la ville de Quimper. Un avis confirmé lors de sa venue par Thierrry Gouvenou, le responsable du tracé sportif de ASO, société organisatrice de l'évènement. " Après quatre étapes de plaine, il nous fallait une étape qui n'arrive pas sur un sprint massif"

Pour tout renseignement:
Contacter le service des sports au 02 98 98 89 28 ou la culture au 02 98 98 89 00.
Afin de valoriser toutes les initiatives individuelles et collectives en lien avec le Tour, les Quimpérois sont invités à partager leurs actions sur les réseaux sociaux : taggez le compte @VilledeQuimper et #TDF2018Quimper