Le Kerne FG, 3ème au championnat de France D2

Le 15/06/2016


Ce week-end, le Kerné FG a participé aux championnats de France à Clermont-Ferrand. et finit 3e aux championnats de France de football gaélique 2ème division (soit la 9ème place au classement). Malgré les 1500km et les 15h de route induites par ce périple, cinq Quimpérois étaient au rendez-vous, accompagnés d'un joueur de Bro-Leon (Brest). Ils ont retrouvé en Auvergne six Vannetais. Habitués à être opposés sur les terrains bretons, Finistériens et Morbihanais s'étaient mis d'accord pour former une « super-entente » bretonne. Le but était de former une équipe complète et de pouvoir ainsi prendre du plaisir à évoluer contre d'autres formations (18 au total), venues des quatre coins de la France.

Pour les Bretons, tout a commencé dès 9h avec un match contre l'entente Lille-Naives, et une victoire facile à la clef. Les Nordistes n'ont jamais réussi à inquiéter leurs adversaires, dominateurs dans tous les secteurs du jeu comme en témoigne le score, 5-8 (13) à 0. Les Bretons sont ensuite opposés à Paris B, qu'ils n'ont encore jamais battu malgré de belles prestations par le passé. Ils mènent 5-2 à la pause. Valeureux, ils s'accrochent dans les dernières minutes pour s'offrir leur seconde victoire consécutive, 2-4 (10) à 0-8 (8), la tête de leur poule, et donc un ¼ de finale plus abordable sur le papier.

En quart, c'est le nouveau club d'Azur (basé à Antibes) qui est opposé aux Bretons. Déterminés, très sérieux en défense et opportunistes en attaque, l'entente 29/56 s'impose assez largement sur le score de 3-6 (15) à 0-2 (2), s'offrant par là même une demi-finale plutôt inespérée en début de journée.

En demies, les grenats (les Bretons jouaient sous les couleurs des Toucans vannetais) rencontrent les redoutables Bordelais, qui jouent avec les mêmes couleurs. Après un tirage au sort et un changement de maillot pour les Bretons, la partie peut commencer. Malgré une possession de balle globalement bordelaise, le match est très accroché, les Bretons ne lâchant rien. Plus attaqués physiquement que les Girondins, qui font tourner leur effectif, les Bretons (venus avec un seul remplaçant), finissent par baisser pavillon en fin de partie (défaite de 3 petits points). Les Bretons se rattraperont bien finissant finalement troisième devant Lyon. Les Bordelais perdent quant à eux la finale contre Paris B, qui n'aura perdu qu'un match de la journée... contre les Bretons !