Iliana Alvès, la Quimpéroise qui monte

Le 11/01/2017


Meilleure joueuse, à la fin décembre, du challenge Sébastien Evennou de l'US Quimperlé, avec la Briochine, Annaëlle Lecocq, la Quimpéroise, Iliana Alvès, 14 ans, est suivie attentivement par le FC Lorient, avec qui elle a déjà joué plusieurs grands tournois bretons, la saison dernière. En défense, elle est un mélange de puissance et de lecture du jeu, qui lui fait posséder ce temps d'avance dans ses interventions. Passionnée par le sport, elle a beoin de dépenser sa grande énergie. En premier lieu en gymnastique artistique, où elle enchaînait à l'âge de 10 ans jusqu'à 12 heures d'entraînement par semaine ajouté à la compétition le week-end. Avant de se focaliser complètement sur le football, ses deux séances par semaine avec les garçons ( " Avec les garçons, le jeu est plus physique, plus rapide, me convient mieux). Au Quimper Italia, elle est parfaitement fondue dans ce moule en étant la patronne de la défense azzurinis. La fille de Carolos et soeur de Anthony, joueur et salarié au Quimper Italia, est en passe une des plus grandes espoirs du Sud-Finistère.

Iliana Alvès sous le maillot du Quimper Italia

" Sa relance reste à travailler mais elle a une telle puissance qu'elle est capable de rattraper bien des situations. Elle a une vraie passion pour le football. Dans la vitesse et sa lecture de jeu, elle est aussi très forte", reconaît Mickaël Leger, son éducateur dans les catégories U12/U13/U14. Illana Alvès joue depuis cinq ans et demi avec le Quimper Italia. A 14 ans, elle paraît prête pour faire le grand saut pour rejoindre le FC Lorient. " Ca arrivera certainement l'année prochaine. Ca fait déjà plusieurs années qu'ils me suivent. Ca impose de rester à l'internat dans un collège pour être intégré à cette équipe. L'an dernier, avec le FC Lorient, nous avions fini demi-finaliste du tournoi de Guerlédan et celui de Dirinon", explique Iliana Alvès.

Avant d'effectuer le grand saut vers le club phare morbihannais, Iliana Alvès s'éclate avec les jeunes de sa génération. Après les Charlotte Lorgeré, Estelle Savina, Clarisse Le Bihan, le Sud-Finistère est manifestement une des terres où le football féminin se porte bien en formant des joueuses appelées à un haut niveau national.