Quelle fusée de Tristan Jaouen

Le 11/01/2017


A la 68ème minute du match de la coupe Jean-Pierre Gonidec, le milieu offensif du Quimper Ergué-Armel FC, Tristan Jaouen, 20 ans, a réalisé peut-être un des buts de l'année avec une frappe sortie de l'ordinaire des 30 mètres excentré côté gauche. La vitesse de l'envoi, la pureté de l'éxécution et le relâchement total dans le geste n'a laissé aucune chance au portier du Quimper Italia, Yaya Aanane, accompagnant cette fusée de ses yeux dans sa lucarne. Le grand paradoxe pour un joueur habile dans l'art de marquer plusieurs dizaines de but par saison, est que cette réalisation était la première de sa saison. Un coup de maître qui s'illustrait de sa soudaineté par une course élancée et joyeuse vers le kop armélois.

Tristan Jaouen a réalisé une deuxième période de haut niveau face au Quimper Italia.

Antoine Menir, Benaya Bertely, Alexis Le Grand, Tristan Jaouen, cette jeune classe arméloise a incontestablement du talent, bien encadré par les Fanch Bohec, Etienne Mocaër, Julien Guillou, Christophe Le Doaré, Alex Bosser. Face au Quimper Italia Calcio, la différence de deux niveaux ne s'est absolument pas faite ressentir sur la seconde période. Au contraire des Italiens, où il y'avait plus la sensation de voir évoluer des talents individuels à défaut d'un collectif, le Quimper Ergué-Armel avait vraiment cet impact d'équipe.

Les individualités étaient sans doute inférieures à la qualité des joueurs azzuris mais en équipe, les verts et noirs se sont hissés au-dessus de lurs adversaires. Notamment un Tristan Jaouen, qui a été brillant dans ses 45 dernières minutes. Au-delà de son pétard des 30 mètres, il a soulagé considérablement son équipe et donné confiance à ses partenaires en étant capable de se libérer du marquage de deux à trois opposants sans perdre le ballon. En puissance, en vélocité, en impact, il aura été un joueur déterminant dans la performance arméloise. " Nous nous sommes améliorés par rapport à l'an dernier. Notre transformation est manifeste sur le terrain. On croche dedans. On est devenu une meilleure équipe dans notre état d'esprit. On vise la montée en R3 et finir champion de notre groupe. A mi-saison, nous sommes bien placés avec Gourlizon ou Clohars-Fouesnant", précise Tristan Jaouen.

Le leader et futur capitaine du Quimper Ergué-Armel FC

Avec un futur terrain synthtique livré début 2019, le Quimper Ergué-Armel FC a retrouvé des couleurs, après avoir failli fusionner avec le Quimper Penhars FC, le 6 juin 2014. Trois ans plus tard, les jeunes cadres de ce club, Kévin Le Brigant (le président, parfois gardien de fortune), Thomas Diquelou (joueur et trésorier), Julien Barré, Lomig Duros ont bravé le challenge en marquant leur sang vert, forgeant l'identité de ce club de quartier. L'arrivée de Salim Gahfaz et Anthony Le Pape renforce ce sentiment d'appartenance en imprimant une touche tactique à cet ensemble.

Le plus frappant pour une équipe de D1 est que cet ensemble cherche toujours à repartir proprement en avançant aux 30 mètres, leur bloc défensif. Dans les couloirs défensifs, Julien Guillou et Christophe Le Doaré apportent leur grinta et une solidité technique. Tristan Jaouen est une des clés de l'entre-jeu en milieu relayeur. " Tristan a une grosse qualité de percussion, une grosse capacité de percer les lignes adverses", précise le coach Salim Gahfaz. En musclant le milieu de terrain, Tristan Jaouen, classe 1996, apporte une force à cet ensemble. Sur cet élan du Quimper Italia, il se doit au vu de son potentiel d'aler chercher plus loin et être décisif à chacun de ses matchs. Son aperçu face à une équipe de DRH est positif sur sa capacité à accompagner l'essor prochain armélois pour devenir le leader et futur capitaine de cette équipe des verts et noirs. Très attaché au club de ses débuts, Tristan Jaouen est un pur produit de la formation du Quimper Ergué-Armel FC.