Deux matchs à la même heure, une première pour le QKFC

Le 26/05/2018


En jouant les prolongations dans sa saison, les filles du Quimper Kerfeunteun FC arrivent dans une situation ubuesque de deux matchs à disputer au même moment, ce dimanche. Ce don d'ubiquité pour les féminines du Quimper Kerfeunteun FC s'explique par la présence des joueuses de David Guéguen dans les play-offs d'accession à la D2F. Après l'impossibilité de monter du Stade Brestois B (2ème, R1), de l'EA Guingamp B (4ème en R1) et de l'US Saint-Malo B (3ème en R1), pour cause d'être déjà représenté aux étages supérieurs, le Quimper Kerfeunteun FC, cinquième de R1, joue les barrages d'accession en match aller-retour face au CPB Bréquigny, arrivé 1ère de sa poule. Dans une autre compétition, les Quimpéroises se sont qualifiées sur un doublé d'Andréa Salaün, en demi-finale de la coupe de Bretagne face à Lamballe, dimanche dernier (0-2).

L'équipe qui s'est qualifiée, ce dimanche, à Lamballe pour les demi-finales de la compétition   

Qualifiées dans le dernier carré, elles se déplacent ce dimanche, à 15h, à Mordelles (6ème de R1) pour gagner leur place en finale. Là, où ce n'est pas équitable, ni juste sportivement, c'est que les Quimpéroises joueront au même moment sur leur équipe première, le premier tour des play-offs d'accession en D2F, face au CPB Bréquigny, au stade Nicolas Kervahut de Penhars à 15h30 et la demi-finale à Mordelles à 15h, ce dimanche. Une de ces deux rencontres auraient dû être décalées, sans aucun doute la demi-finale par la ligue de Bretagne. Par ce double match, le Quimper Kerfeunteun FC est clairement lésé de devoir faire un choix entre deux compétitions. Le staff sera obligé de composer pour faire jouer deux équipes de niveau homogène.