Le 03/10/2018

Le Quimper Kerfeunteun FC récompensé de deux labels

Des mains des dirigeants de la ligue de Bretagne et du district du Finistère, de la FFF, avec Patrick Pion, directeur technique national adjoint de Hubert Fournier (ex-coach de l'Olympique Lyonnais), le Quimper Kerfeunteun FC a été doublement récompensé pour son action de formation pour les jeunes par la remise du label jeunes élite et le label or de l'école de football féminin. Le football au pluriel, le QKFC connait pour défendre une mixité du ballon rond depuis tant d'années. Ayant pris le virage de concentrer ses moyens et actions sur la formation, avec des éducateurs diplômés dans chaque catégorie, le club quimpérois a accueilli la lumière du football breton, élogieux à son sujet.

Ce mercredi après-midi, le QKFC a été distingué par la FFF par la remise de deux labels.

Jean-Claude Hillion, le président de la ligue de Bretange, son homologue Alain Le Floch, au district du Finistère, André Toulemont, le vice-président de la ligue, Patrick Pion, le DTN adjoint de la FFF, le Quimper Kerfeunteun FC accueillait un parterre de personnalités du football régional, techniciens de la ligue de Bretagne, des élus et responsables de services de la ville de Quimper, devant les éducateurs, bureau du club et les jeunes qui ont donné de la voix des tribunes notamment un joyeux anniversaire raisonnant des tribunes pour saluer l'anniversaire de Jean-Marc Fily. 

Cette remise de label n'était pas que symbolique. Elle marquait dans le temps et pour trois ans à réception des avancées du club du QKFC dans ce domaine. Alain Le Floch, le président du dsitrict, dans son discours, sentait que le club avançait, à son premier passage, en qualité de président du nouveau district 29, dans le bon sens. 560 licenciés, des arrivées en cours dans le futsal, les Quimpérois s'incrivent dans le top 10 de la ligue de Bretagne. Cette présence sur leur territoire est le travail des éducateurs. " Nous véhiculons une image positive. C'est un travail formidable de tous les éducateurs, les dirigeants, les bénévoles qui est mis en valeur, aujourd'hui", soulignait Cécile Merlette, la présidente du Quimper Kerfeunteun FC.

Après plusieurs appels à la municipalité non cachés, notamment de la part du président de la ligue de Bretagne, Jean-Claude Hillion, d'améliorer les structures existantes à Penvillers, Alain Guillou, adjoint aux sports, ne s'est pas démonté. " Ce n'est pas les villes qui font les clubs de football mais elles les accompagnent dans leur démarche. Nous avons regretté qu'il n'y a pas eu d'entente pour un club de football à Quimper. Le Groupement Jeunes, soutenu par la ville, avait été crée dans ce sens. Quimper devrait être au moins au niveau de Concarneau dans le football. Il y'a un avenir pour le football à Quimper. Le QKFC est bien placé pour prendre le relais".

Ce à quoi Cécile Merlette, la présidente du QKFC a répondu du tac au tac, ce défi lancé. " La place à Quimper, ça sera la nôtre. On ne lâchera pas". Après la livraison du terrain synthétique à Ergué-Armel, la remise des deux labels les plus élévés de la FFF en matière de formation, devant les élus du football breton, Quimper a présenté une actualité chargée dans le ballon rond. En rebatissant à la base, le football quimpérois prépare son rebond.