Le 10/01/2019

La réserve d'Elliant s'incline à domicile

Pour son premier match de l'année, l’équipe réserve d'Elliant accueillait la Forêt Fouesnant pour un match en retard. L’occasion était belle de se donner encore un peu plus d’air sur la zone de relégation après une première partie de saison encourageante. Le début de match était d’ailleurs assez convaincant côté elliantais qui mettaient la pression sur le but visiteur. Vincent LE DEZ touchait le poteau de la tête sur corner et les coups de pieds arrêtés étaient une arme plutôt bien utilisée par les Melens mais le score restait vierge. Après la demi heure de jeu les visiteurs parviennaient à desserrer l’étreinte sans toutefois se montrer réellement dangereux...jusqu’à la 44e minute où, sur une action qui semblait anodine au départ, la Forêt Fouesnant parvenait à prendre à revers l’arrière garde jaune et noire et ouvrait le score par Alex LANCIEN (0-1, 44'). Quelques secondes auparavant Laurent PERON avait une superbe occasion d’ouvrir le score mais le gardien remportait son face à face.  

Au retour des vestiaires les visiteurs poursuivaient leurs bonnes intentions et réussissaient à se créer plusieurs occasions sans parvenir à faire le break. Laurent PERON avait lui aussi une belle opportunité d’égaliser mais le gardien était à la parade. Le match s’agitait et le ballon naviguait d’un camp à l’autre mais les deux équipes peinaient à s’organiser offensivement, donnant un match assez terne. Elliant poussait mais abusait de longs ballons et restait à la merci des contres adverses. Dans ces offensives désordonnées Laurent PERON avait toutefois une dernière possibilité en fin de match mais c’était à nouveau le portier adverse qui avait le dernier mot. Rien ne semblait sourire aux locaux aujourd’hui et le score en restait la.

Défaite 1-0 de l’équipe réserve qui ratait une belle opération comptable face à un adversaire pourtant abordable. La trêve n’a pas rendu service et il va falloir que les Mélénicks Elliant remettent le bleu de chauffe pour vivre une deuxième partie de saison sereine.

Source texte Elliant