Le 26/02/2019

Le Kalidou Koulibaly de l'US Pluguffan

L'US Pluguffan se prépare à une belle équipe en coulisses. L'entraîneur, Gérald Lehacaut modèle une future très bonne équipe de district. En défense centrale, le roc ivoirien, Barrou Konaté, 17 ans, a été impressionnant du début à la fin de son match en retard contre Tréméoc. Impassable dans les duels, rugueux au contact, avec l'applomb nécessaire, il a la carrure, du haut de ses 17 ans, pour endosser le rôle du tireur de pénalty pour le 3-1, au devant d'éléments plus chevronnés, comme Tyson Dauber ou Nicolas Faucheux. Ce pur gaucher, dont la chevauchée spectaculaire de 80 mètres en toute fin de match, pour offrir le but à Mory Traoré (refusé hors-jeu), finit par convaincre que son potentiel est d'un tout autre niveau que la D1. Encore perfectible du fait de son jeune âge, Barrou Konaté, ayant appris le football à Abidjan, a rayonné face à Tréméoc.

La comparaison avec le Napolitain, Kalidou Koulibaly, international sénégalais, relève d'une illustration pour cerner le jeu de ce Barrou Konaté. Fort dans les duels, il a comme ce joueur, la capacité à remonter la balle très vite, avec une vélocité, vitesse et une puissance inhabituelle à un échelon district. Au poste d'arrière central, les attaquants adverses, à l'image de Tom Le Gall, à Tréméoc, préfère dézoner pour trouver de l'espace. " Mon rêve serait d'aller jouer plus haut. Depuis tout petit, je ne vis que pour le football. A 17 ans, bientôt 18 ans, le 1er juin, je n'ai pas perdu espoir de jouer le plus haut possible. Mon modèle dans le football est Eric Abidal. Je l'admirais. Comme lui, je suis gaucher, j'aimais sa manière d'être avec le ballon, élégant et vite".

Cet Ivoirien, arrivé en France, sans attache, prend ses racines dans le Finistère. A Quimperlé, puis à Quimper, il veut toujours donner le meilleur de lui-même. Encore en apprentissage, notamment dans l'espace à couvrir dans son dos, il reste un très grand potentiel, à polir pour en extraire le meilleur à l'arrivée.

" Défenseur central est le poste qui me définit le mieux. Parfois, je m'interroge sur le fait de mes coéquipiers à jouer avec moi. Polyvalent, j'arrive à jouer avec tout le monde, mais les autres arrivent-ils avec moi. Je manque de compréhension vis à vis d'eux". Cette interrogation peu commune définit aussi un joueur attentif aux autres, dans sa zone d'activité sur le terrain. Son entraîneur, Gérald Lehacaut, qui a connu un niveau joueur bien supérieur à la D1, reste le meilleur repère pour situer le potentiel de ce jeune joueur. " Dans le placement, tactiquement, il faut qu'il travaille. Côté volonté, je n'ai rien à lui reprocher. Il peut prétendre à jouer autre part. C'est vraiment du très costaud. Techniquement, c'est très bon, physiquement, il est très au-dessus. Tactiquement, ça reste son point faible. C'est un joueur qui est super sympa avec les autres. A Pluguffan, il n'a eu aucun problème d'intégration"

Mentions légales