Le 19/08/2019

Le Quimper Italia remodèle à 80% son équipe première

5 départs, 15 arrivées, dont 10-12 pour le groupe premier en R2, la balance penche nettement vers un côté positif pour le Quimper Italia. La force se composera dans un effectif plus dense et quantitatif que la saison passée. Le revers sera de constituer vite un ensemble homogène dans un championnat, qui ne pardonnera pas, comme l'année passée, tout retard à l'allumage. Arrivé fin octobre dans un contexte d'urgence de six défaites en sept journées, Ronan Salaün a pris en main cette équipe quimpéroise, l'a redressé pour couper la ligne avec un maintien, grâce à une poule retour canon de 8 victoires, 3 matchs nuls et une défaite. Cette harmonie d'apparence a été toute chamboulée à l'intersaison. Exit six pièces maîtresses de l'effectif dernier, Bruno De Quelen (gardien, Amicale Ergué-Gabéric, R3), Sylvain Ronvel (défenseur, ES Plogonnec, R3), Goulven Simon (défenseur latéral, US Quimper), Nordine Haddu (milieu offensif, US Quimper, R2), Giuseppe Modugno (milieu défensif, Quimper Kerfeunteun FC, R2), Sébastien Ronvel (attaquant, Stella Maris Douarnenez, R1), le recrutement principal s'est fait surprennemment à Brest pour une grande majorité des nouvelles recrues.

Ronan Salaün sera accompagné toute cette saison par son adjoint en R2, Olivier Kassapu, qui remplace Aziz Benchehbi.

De trois équipes seniors en 2018/2019, le Quimper Italia attaquera sa nouvelle saison avec deux équipes seniors en R2 et D2, soit une quarantaine de licenciés avec la création dès la rentrée prochaine, d'une équipe féminine senior de 15 joueuses engagée en D3 ou D4. Concernant la vitrine du club, en équipe première masculine, le Quimper Italia a profondemment modifié son effectif. Les deux derniers mois ont été mouvementés avec le départ des trois éducateurs salariés du club, présidé par Michel Cioce: Goulven Simon, Sébastien Ronvel, Giuseppe Modugno.

En cette saison, le Quimper Italia ne reconduira pas ce fonctionnement. " On restera dans l'esprit de prendre du plaisir. Nous voulions sortir pour notre recrutement du carcan quimpérois. Quimper possède maintenant 3 clubs de R2 et un autre en R3, avec des joueurs basculant facilement d'un club à l'autre. Nous avons des conditions plus que correctes pour bien évoluer dans nos structures. Notre poule retour a été une grosse satisfaction avec un état d'esprit et zéro carton rouge. Pour cette nouvelle saison, nous reconstruisons complètement notre équipe première, à 80%. Le groupe est regenéré. Ca met de l'oxygène au club avec une perspective au-delà des seniors. A part Sébastien Ronvel, aucun joueur nous a quitté pour aller chercher le niveau supérieur", souligne le coach du Quimper Italia, Ronan Salaün.

En quête de stabilité et de continuité, le Quimper Italia embarque dans sa nouvelle saison avec un groupe changé et neuf par rapport à l'effectif précédent. Les défenseurs, Marcelo Alvès, nommé capitaine, et Raymond Wansi, le milieu défensif, Mohamed Fofana, Abdoul Traoré et le buteur, Didier Djohoré sont restés fidèles aux Azzuris. Autrement, toute l'équipe sera nouvelle. Dans les recrues, plusieurs joueurs présentent déjà de solides références pour la R2. Au poste de gardien, un Franco-Camerounais, Gaston Heu-Bell (en phase de reprise) pourrait avoir l'avantage du départ. Mais les Italiens ont un effectif riche à ce poste avec la triple arrivée de Teddy Dihamou (non muté), le gardien de Combrit Sainte-Marine, Yohan Fer ou celui du Quimper Kerfeunteun FC, Damien Lefevre.

Pour les autres arrivées, Damien Abusse (milieu du Quimper Kerfeunteun FC), un autre milieu offensif, Ziyad Ben Khaled (AS Brestoise, R2, ex Avranches B, N3), Christopher Blanchard (Plouzané AC B, R1, milieu offensif), Alessandro Candela, formé au FC Torino en Italie, Ibrah Ousmane Diagabaté (Plouzané B, R1), Mathéo Da Cruz (U17, Vannes), Carl Edjang Asseko (AS Mahor Brest, D1), Ibrahim Fofana (Plouzané B, R1), Sofien Hajji, Ali Keita (excellent en préparation, 18 ans, Plouzané B, R1), Aoudou Nijitam  (GDR Guipavas), Thitane Ricordel (US Pluguffan, D1), Ben Youssef Soumakora (Coataudon Guipavas, D2), Ibrahim Traoré (avant-centre, niveau N2/N3) et le retour à Quimper, d'Emile Yah (ex Lorient, QKFC ou ND Le Folgoët).

Cet effectif, en dehors de la sphère quimpéroise, présente un profil hétéroclite et en recherche d'équilibre. Sans doute que le match de Fouesnant, ce dimanche, en coupe de solidarité, est annonciateur des forces et faiblesses de cette nouvelle équipe, encore à parfaire. Menant facilement 0-3 à la demi-heure de jeu, les Azzuris se sont relâchés pour laisser revenir à 3-3 leur adversaire, à Bréhoulou. Le Quimper Italia, guère attendu parmi les favoris du groupe en R2, part dans l'inconnu, mais avec des éléments et arguments notables à faire valoir. 

Photo d'illustration: Pascal Priol.

Mentions légales