Le 19/11/2020

Il y a huit ans, les Quimpéroises accèdaient à la D2

Auteures d'un gros parcours, cette année 2012, avec un titre de championne de Bretagne de DH et un autre titre d'accession, les filles du Quimper Kerfeunteun ont tout gagné en 2011/2012. Elles avaient 90 minutes pour valider le travail et le projet d'une saison. Kerhuel retrouvait son lustre d'antan des années 60 avec cette finale de championnat. Premières de son groupe interligue, elles étaient assurées de monter en D2, en cas de victoire face à Laval FA. La meilleure défense avec zéro but encaissé devait tenir face à la nouvelle vague déferlante Lavalloise. A la fin du mois de mai 2012, face aux mayennaises, les 470 spectateurs présents, ce dimanche, à Kerhuel étaient tous ressortis ravis devant le spectacle proposé par les filles durant la rencontre. On en redemanderait presque.

L'équipe Quimpéroise entraînée par David Brusau était composée de Camille Desforges (19 ans, gardienne), Aurélie Doaré (24 ans, libero), Sandra Goavec (21 ans, arrière centrale), Tiphaine Kerhervé (29 ans, arrière latérale), Lydie Le Ster (17 ans, arrière latérale), Safaa Mokhlis (20 ans, milieu, capitaine), Stéphanie Canévet (25 ans, milieu), Solène Le Jean (19 ans, milieu), Lydia Fuzier (29 ans, attaquante), Julie Hélias (17 ans, attaquante),  Alexandra Faucon (17 ans, attaquante), Sandra Margeot (21 ans, attaquante), Sabrina Brujean (24 ans, attaquante), Emeline Quiniou (21 ans, attaquante et gardienne),  Perrine Le Noach (18 ans, arrière) et enfin  Béatrice Terrine (16 ans, arrière latérale). Revivez ce match de la montée avec l'article du 29 mai 2012.

 

Mentions légales