Le 27/01/2018

Un tirage au sort protecteur des têtes de série à l'Open de Quimper

Les deux dernières semaines ont douché les espoirs d'un plateau relevé en têtes d'affiches. La cascade de forfaits de dernière minute s'est abattue sur l'Open de tennis de Quimper Bretagne Occidentale avec Daniil Medvedev, vainqueur du tournoi de Sydney, et autour de la 50ème place mondiale, le finaliste de l'Open d'Australie 2006, le Chypriote Marcos Baghdatis, le Tunisien, Malek Jaziri, l'Allemand, Maximilian Merterer, du Letton, Ernests Gulbis. Le superviseur du tournoi, Stéphane Crétois, parlait d'impact dans le tableau final. " Les tournois challengers sont souvent un croisement entre les générations. Quimper a perdu beaucoup de joueurs du top 100 dans la dernière semaine. Mais arriver à deux Tops 100 pour une dotation de 50.000 $, ça reste très bien".

Julien Eon, ancien licencié au TC Quimper, éliminé dès les qualifications. Crédit photo: René Riou

Directeur du tournoi, Arzel Mévellec, plaçait de suite les deux têtes de série, le Russe, double vainqueur de la coupe Davis, Mikhail Youzhny et le Grec, vainqueur à Brest 2017, Stefanos Tsitsipas. Avec de la place pour une bonne surprise comme l'intégration dans le tableau final de Vincent Millot, 32 ans et finaliste de l'édition 2014. Après le tirage au sort, le Quimperlois, Evan Furness, 19 ans, détenteur d'une invitation pour le tableau final, tombe sur un premier tour difficile avec l'Allemand, Maden. Le match phare de ce premier tour opposera vraisemblablement en soirée deux français, Mathias Bourgue et Quentin Halys. Tsitsipias, Youzhny ou le Slovaque, Klizan, vainqueur de trois tournois ATP, ont un joueur dans leurs cordes pour ce premier tour. " Les têtes de série sont relativement protégés dans ce tirage du premier tour", reconnaissait Arzel Mévellec.

Le tirage complet du premier tour: