Radoslav Arsov: " Notre meilleur match de la saison à Quimper"

Le 11/02/2018


Intraitables toute la partie, les Nancéennes n’ont pas tremblé en Bretagne. En privant les Quimpéroises de jeu elles ont pu imposer le leur, et sans appel pour prendre leur revanche du match aller. « On était venu ici pour prendre notre revanche, c’était notre objectif principal, savourait Radoslav Arsov, le coach lorrain. On s’était préparé depuis longtemps, on a assuré un maximum, c’est une vraie bataille qu’a proposée mon équipe. On fait notre meilleur match de la saison. ». Et d’entrée, même menées 5-2 après quelques approximations offensives, les Vandopériennes avaient ainsi rapidement imposé Slancheva et Sipic au block et à la finition, 7-8. Efficace au service, Nancy contrariait la construction locale (hormis un sursaut de Diagne au centre). Stables par ailleurs en réception, les « Rose » pouvaient alors s’appuyer sur Kocic et prendre ses distances, 13-16 et 17-22. « On savait que si on servait bien, on empêchait de jouer par les centrales, et elles n’ont pas de bout de filet. On a vraiment travaillé là-dessus. En réception on a été plus que correct, ce qui nous a permis de faire presque ce qu’on voulait : au centre, ça marchait très bien. », reprenait Radoslav Arsov. Sentant à peine le doute à 19-22, les Nancéennes gagnaient la bataille du filet pour empocher la manche 20-25 (0-1).

Radoslav Arsov savourait l'excellent match des Nancéennes à Quimper.

Toujours maîtresses du secteur, (block sur Palgutova et point de Sipic) 4-7, les Nancéennes n’étaient pourtant pas à l’abri de quelques fautes (services, fil), 8-7.et 14-14. Mais avec Slancheva et Kocic qui attaquaient tous les ballons, le VNVB restait devant, 15-16. En bloquant ou défendant ensuite les tentatives des meilleures marqueuses locales (Oublié et Palgutova) le plus dur semblait fait, 19-22 et 20-23. « A aucun moment Quimper n’a réussi à jouer, on les a mis en difficulté, c’est vraiment grâce à nous. On a très bien joué tactiquement. » C’était presque parfait. Sauf que le dos au mur Quimper et Carter enflammait le parquet, proche du Hold-up, 24-23, 25-24. Pas suffisant toutefois, car Nancy sauvait ces deux balles de set, alors Slancheva s’avérait à nouveau décisive devant, 25-27 (0-2).
Si le service de Sager Weider, les profits de block out des Quimpéroises, maintenaient les visiteuses à flot, 4-1, puis 6-8, à mi-set, l’indécision régnait car Quimper avait haussé son niveau 14-16. Quelques balles mal négociées par les locales devant, plaçaient ensuite les visiteuses sur une voie royale : le block restait omniprésent comme les attaques, imparables, la victoire était au bout, 16-25 (0-3). « On l'a assurée de la plus belle manière possible. Il y avait l’envie, un bon état d’esprit, nous avions anticipé cela depuis deux semaines : ça a payé, je suis vraiment heureux de ce résultat et fier de mon équipe. »

Volley-ball LAF : Quimper - Vandoeuvre Nancy : 0-3 (20-25, 25-27, 16-25)
800 spectateurs
Arbitres : MM. Zgheib et Dréves
Quimper : Corral Bouza 1, Carter 12, Pristavu, Besancenez, Cordier, Oublié 3, Palgutova 9, Fofana 1, Diagne 7, Daden, Duspivova, Sanchez 10. Entraîneur : Dominique Duvivier
Vandoeuvre Nancy : Maggioni 5, Pezelj 6, Aubry, Bernard, Benson, Kocic 12, Sipic 10, Sager-Weider 10, Mayer, Simon, Slancheva 10, Kojdova 4. Entraîneur : Rodoslav Arsov