Le Quimper Volley se fixe l'objectif des play-offs

Le 17/05/2018


Une saison se gagne ou se perd sur les réussites ou erreurs principales du recrutement. Tout le reste d'une saison n'est que la conséquence de ces choix initiaux. La troisième année du Quimper Volley 29 a débouché sur un premier maintien sportif avec une dixième place finale dans l'élite féminine. Cette première vraie prise avec le niveau attendu a été du ressort de Dominique Duvivier, arrivé, l'an dernier à la tête de l'équipe, du staff et de l'équipe. Avant de reprendre l'entraînement dans la deuxième moitié du mois d'Août, le Quimper Volley 29 a officialisé, ce mercredi soir, au collège de la Tourelle, ses deux premières joueuses de l'effectif 2018/2019. La première n'est autre que la capitaine britannique, Grace Carter, 28 ans, qui a rempilé son contrat pour deux saisons. Cette prolongation dans la durée est symbolique d'une ambition assumée pour la joueuse. " Signer deux ans est une forme d'assurance et de confiance. Ca évite le moment inévitable de la reconduction ou pas de son contrat. C'est un gros défi. La progression du club, à travers un meilleur professionnalisme, me plait. L'équipe de cette année, a été la plus forte qu'on ait eu. Maintenant, le prochain cap à passer sera d'accrocher les play-offs. C'est mon ambition et celle du club aussi"

La capitaine du Quimper Volley 29, Grace Carter et le président, Emmanuel Savin, tout sourire de cette première reconduction

Le président, Emmanuel Savin, qui a pris la succession à l'été dernier, Didier Nicot (2000-2017, président en 2011), intègre également dans ces premiers noms dévoilés le cap des play-offs, à savoir une place parmi les huit meilleures équipes de France à la fin de la saison. En plein dans les négociations de partenariats, le budget oscillera sensiblement sur la même tenue avec 880.000 €, partie amateure comprise. " Nous sommes dans une tendance positive. Ce premier maintien sportif était un gros palier. Pour avancer encore, il nous faut tendre vers plus d'ambitions, de performances dans notre idée directrice. On tentera d'aller chercher l'année prochaine les play-offs. Nous n'y arriverons peut-être pas sportivement mais nous voulons le faire à moyen terme".

Avec cette première reconduction dans la durée, la deuxième joueuse a été dévoilée avec un choix d'expérience dans la continuité de la libéro Ioana Pristavu, qui a mis fin à sa carrière de haut-niveau. A 30 ans, la Finlandaise, Saana Koljonen, a donné son accord en signant un contrat de un an. " C'est une joueuse qui a un vrai leadership dans une équipe. Nous avons trouvé la personne qui va bien avec une exéprience forte et des signes d'assurance à son poste", reconnait Emmanuel Savin.

Les prochaines signatures seront connues dans les jours ou semaines à venir. Le Quimper Volley 29 se prépare à trouver une équipe et une âme à même de satisfaire le prochain défi de ce club, avec un regard plus en haut dans le classement de la ligue A féminine.