Le 12/04/2019

Le Quimper Volley 29 se donne un espoir

L'heure du maintien sportif avait sonné pour le Quimper Volley 29. L'ultime réveil dans une saison en demi-teinte se jugeait, ce vendredi soir, face à Nancy Vandoeuvre. Avec en point de non- retour, en cas de défaite une rélégation sportive quasi-certaine en division inférieure. Les Quimpéroises devaient absolument enflammer cette rencontre pour y croire encore, à trois journées de la fin. En course aux play-offs de fin de saison, les Lorraines ne pouvaient se permettre un accroc, à la halle des sports d'Ergué-Armel. En montant crescendo dans l'intensité de la rencontre, en retrouvant un point d'ancrage au poste de libéro, avec Lola Morillon, le Quimper Volley a obtenu une victoire 3-1 tant recherchée et espérée. Les trois points acquis remettent un coup de pression sur Chamalières, ce samedi soir, dans l'obligation de faire un résultat pour desserrer l'étau contre Béziers. Au classement, Quimper, pour le moment, recolle à un point des Auvergnates, à deux journées du terme du championnat. Le suspense bat son plein.

Le début de match paraissait une logique implacable sur la vue de cette saison. Nancy Vandoeuvre, avec sa Portoricaine, Shirley Ferrer Fontanez, gérait parfaitement le tempo de cette rencontre. Leur domination était forte avec une meilleure stabilité dans tous les domaines clés. Un cavalier seul faisait son oeuvre (13-21). Or, l'impensable pointait à l'horizon. Quimper grappillait son retard. Assez pour provoquer un premier temps mort du coach adverse, Radoslov Arsov, jusqu'à alors inflexible et conquis par la production solide de sa formation (17-21). Le show Romana Kriskova se mettait en route. Auteure d'une série exceptionnelle au service, elle marquait l'entrée réelle des locales dans ce match en galvinisant ses partenaires et le réputé public armélois (25-21).

Après cette vraie montée en puissance, Quimper devait asseoir sa nouvelle emprise pour poursuivre sur le gain de la deuxième manche.  Sur leur lancée, les Quimpéroises accentuaient leur puissance trouvée (6-4). En y ajoutant la finesse quand la force ne passait pas, Quimper avait pris l'ascendant sur cette équipe visiteuse, dépendante du bras de Ferrer Fontanez. Romana Kriskova, Marième Diagne Wané, Karin Pagultova, Ana Maria Spanou avaient la dextérité du timing (15-10). Malgré un rapproché nancéen, à un point, sans jamais passer devant, la force mentale du QV29 faisait la différence pour tenir un précieux avantage (22-19). L'effet inversé du premier set se produisait, en faveur des Lorraines (23-25).

La perte de ce set n'entamait pas la volonté de bien faire locale. Avec une Romana Krisova, en feu absolu au filet, la rencontre avait ce surplus d'intensité. Quimper menait les débats en sachant gagner des points, propice à se faire lever la salle (12-6). L'avance fondait mais Quimper conservait sa grinta, avec la rage de Grace Carter, au centre (18-15). Sans crainte, les Cornouaillaises foncèrent en misant sur un dynamisme constant. Ce troisième acte avait été assuré d'une main de maître (25-17).

Si solide en début de match, Nancy Vandoeuvre était englué à son tour dans les approximations. La qualité technique, en défaut, des passes mal ajustées, les visiteuses étaient bloquées. En face, Quimper Volley avait monté son niveau. Au point de rupture (16-9), Nancy Vandoeuvre devait apporter autre chose et retrouver une stabilité et une quiétude d'ensemble. 22-17, la victoire était proche. Il ne restait que le coup de marteau final pour enfoncer le clou. Le coup décisif fut porté par un bloc gagnant au filet , dans une salle en liesse (3-1, 25-22).

LAF. 23ème journée
Quimper Volley 29 - Nancy Vandoeuvre 
Arbitres: MM. Berthelot et Crepez
1.000 spectateurs
Score par set: 
1er: 25-21, 2ème: 23-25, 3ème: 25-17, 4ème: 25-22

Mentions légales