L'US Clohars-Carnoët, à la recherche d'un esprit perdu

Le 19/06/2017


L'US Clohars-Carnoët, hormis l'éclaircie partielle de la coupe de France avec un 5ème tour, suite à un exploit face à Larmor-Plage (3-2, ap), n'a pas passé une bonne saison sportive. Onzième en DRH, poule B, loin des ambitions de départ, les lanciers se sont éloignés de leur identité initiale. Frédéric Pennec, après six ans à la tête du club comme entraîneur-joueur et le club se sont quittés en bon accord, conscient des deux côtés d'être arrivé au bout d'un cycle. Les Cloharsiens subiront des pertes sur leur équipe première avec un fort renouvellement des cadres. Les dirigeants avec en président, Eric Le Garrec repartent dans un esprit de reconquête. Des valeurs à priori simples de plaisir sur le terrain, un attachement au club, qui avaient été par le dire des dirigeants perdu ou délité au cours de cette saison.

Loïc Falquero, nouveau coach de l'US Clohars-Carnoët

Pour bien faire, l'appui sur des personnes compétentes et attachés au club fut le diagnostic choisi et privilégié en interne. Au poste d'entraîneur, un ancien joueur du FC Lorient, en National ou Division 2, co-équipiers des Stéphane Le Garrec (le gardien), Gilles Kerhuel (le stoppeur), Sylvain Ripoll (milieu défensif) ou Pierrick Le Bert (milieu offensif), Loïc Falquero, 46 ans, revient aux commandes de l'équipe première. Originaire de Quéven, il avait souhaité prendre du recul après une première expérience réussie à l'US Clohars-Carnoët en 2006-2009, montée en DRH et en haut du classement par la suite à ce niveau.

De retour avec une licence en vétéran sur cette dernière saison, il a accepté le défi d'être le prochain entraîneur de l'équipe première. Côté départ, la balance penche lourdement avec le départ de quatre joueurs au FC Ploemeur (R3) et plusieurs autres des titulaires de l'équipe fanion. Avec un groupe à rebâtir, l'USC veut s'appuyer des joueurs issus de sa formation qui ont la fibre. Ou des potentiels sur des clubs aux alentours, qui voudraient se tester à un niveau ligue, comme Ludovic Drévillon, un milieu de terrain de 24 ans, très attaché à son club de Riec/Belon, qui a rejoint les lanciers. Autre signature, le jeune défenseur de Guidel, Antoine Bienvenu, 21 ans. L'US Clohars-Carenoët mise aussi sur le retour des anciens joueurs comme Tommy Lozachmeur. Formé à Guidel, il revient après une opération des ligaments croisés. 

Le club évoluera en R3, l'an prochain avec un projet à moyen terme de bâtir sur des joueurs clubs, attachés aux couleurs à damier jaunes et noires. L'US Clohars-Carnoët partira forcément revancharde sous la nouvelle ère de Loïc Falquero.