Greg Bello: " Le poteau de Quentin Saget est le tournant du match"

Le 12/11/2017


Rageant! Forcément rageant d'être devant à cinq minutes de la fin à Séné, pour se faire remonter et dépasser dans la prolongation, le coach du FC Quimperlé, Greg Belo n'avait pas la défaite amère en étant particulièrement constructif et positif sur cette aventure du FC Quimperlé en coupe de France. En pleine construction d'un groupe, avec un rajeunissement de l'équipe et des cadres, Quimperlé aura fait parti des 16 derniers clubs bretons de la compétion, à quatre minutes d'être dans les huit derniers. Il aura manqué l'expérience pour passer le cap. Le Séné FC (R3) a réussi une sacrée performance en se hissant à un niveau inconnu pour ce club.

Le FC Quimperlé tombe au 7ème tour de la coupe de France. Crédit photo: Marine Cornec

Quimperlé y a crû et tombe en prolongation à la 117ème minute par le stoppeur sinagot, Audrey Essola. " On est fier de notre parcours. Il manquait ce brin d'expérience sur la gestion des dernières minutes. Il y'a bien sûr de la déception d'être passé si près. Le tournant est le poteau de Quentin Saget, juste à la reprise de la seconde mi-temps. Si nous avions mené 1-3, on portait un coup important. On doit retirer du positif. La saison ne se finit pas à Séné mais elle est un encouragement à maintenir cette dynamique de groupe, cet investissement pour bâtir une vraie belle équipe. Il faut positiver, être au 7ème tour de la coupe de France, est une performance de premier plan au vu de la jeunesse de notre équipe. C'est très positif. En face, il y'avait un joueur très au-dessus du lot, Edern Guyader. Il a été décisif, et nous avons senti de suite un niveau supérieur. Il provoque le pénalty de l'égalisation, frappe le corner du but en prolongation. En deux mois de coupe de France, le groupe a appris en processus accéléré. Aujourd'hui, nous sommes dans la déception, mais ces deux mois vont nous apporter quelque chose de nouveau et nous rendre encore plus fort dans notre groupe", assure Greg Bello.