Le 27/12/2017

Clarisse Le Bihan: " La saison où j'ai la sensation d'avoir le plus progressé"

Ce 30 juillet 2017, 3,7 millions de téléspectateurs ont espéré devant leur écran, trente minutes de jeu supplémentaire, quand la rentrante, Clarisse Le Bihan, ajusta son coup de tête à la 91ème minute juste au-dessus de la cage anglaise de Chamberlain. Défaite 1-0 dans un quart de finale insipide, la France était sortie de l'Euro 2017 aux Pays-Bas. Cinq mois après, la Quimperloise, Clarisse Le Bihan encaisse le premier coup de moins bien de sa carrière. Blessée avant, pendant et après l'Euro, à la même cheville, elle prend sur elle pour préparer son rebond. Pas forcément titulaire à Montpellier, où la concurrence chez une quart de finaliste de la ligue des champions est forcément rude, Clarisse Le Bihan n'entre pas dans le premier plan de jeu de la nouvelle sélectionneuse, Corine Diacre. Pourtant, elle ne resigne pas et avoue même que dans cette période délicate, elle croit devenir plus forte et confiante dans son potentiel.

Clarisse Le Bihan, avec les féminines du TGV à Ploufragan, au camp de préparation de l'équipe de France.

Une carrière de sportive de haut-niveau tient en des riens qui forment un tout au final. Des choix sportifs réussis, des faits de jeu qui se nouent en quelques secondes sur le terrain, ou une maîtrise des éléments extérieurs, Clarisse Le Bihan fut de retour dans son Sud-Finistère, pendant les fêtes de fin d'année. Une coupure appréciable de dix jours, avant d'enchaîner sur une deuxième partie de saison, à Montpellier et un alléchant quart de finale en mars face à Chelsea. En visite, ce vendredi soir, au Guilvinec, en tant que marraine de la section féminine du TGV, elle revient sur cette année 2017, et sur cet Euro 2017. " Je n'étais pas partie pour faire parti du groupe. J'ai fait toute la préparation, même quand je n'étais que remplaçante potentielle, je n'ai pas coupé. La blessure de la Lyonaise, Amel Majri, m'a permise d'intégrer le groupe. Je me retrouve titulaire d'entrée contre l'Islande. J'avais un bon présentiment car j'avais travaillé dur. La cheville qui m'avait fait souffrir avant l'Euro 2017, s'est réveillée en refaisant une entorse. En quart de finale, contre l'Angleterre, je rentre à la 85ème minute. J'aurais adoré égaliser. C'aurait été une belle histoire".

Partie de Guingamp à l'été 2016 pour franchir un palier, Clarisse Le Bihan s'était engagée pour trois ans, avec l'équipe de Montpellier, une des équipes référentes en France avec Lyon et le Paris Saint-Germain du football féminin. Parfois titulaire, parfois remplaçante, Clarisse Le Bihan affronte les premiers vents contraires de sa carrière. " Cette saison est la plus compliquée. J'ai perdu ma place en équipe de France A. L'an dernier, en arrivant de Guingamp, j'avais accusé le coup d'une plus grande préparation physique. Même si je joue moins, j'ai le sentiment d'avoir le plus progressé. Physiquement, je me sens plus forte. J'ai presque un sentiment de plénitude. Je ne baisse pas la tête".

Les prochaines échéances seront importantes avec ce duel face aux Britanniques de Chelsea qui converge déjà les envies. " En championnat, nous sommes bien calés à la troisième place à quatre points du Paris Saint-Germain, mais avec un match en retard. Le quart de finale contre Cherlsea, j'espère le jouer. Nous avions affronté en amical de début de saison, Manchester City ou Liverpool. Ce sont des grands noms du football"

Après les Russes de Zvevda (0-1, 2-0) et les Italiennes de Brescia (6-0, 3-2), Montpellier s'attaque à du très lourd en ligue des champions, le 22 et 29 mars. Avec le maillot 29 sur les épaules, en référence au Finistère, Clarisse Le Bihan regarde au loin en pointant ses deux objectifs principaux. " Je veux revenir en équipe de France A pour disputer la coupe du monde en 2019 en France et participer aux jeux olympiques de Tokyo 2020". Cap 2020, à deux ans et demi de ses objectifs prioritaires, Clarisse Le Bihan fait front dans ce passage délicat de sa carrière pour se blinder moralement et physiquement, en anticipant déjà au large sur ses prochains caps.