Le 26/10/2018

Franck Thomas: " La coupe de France est un objectif à part entière au FC Quimperlé"

Le stade Jean Charter sera le seul lieu dans le Sud-Finistère à accueillir un match de coupe de France, ce week-end. Avancé au samedi soir, à 18h, les Tangos du FC Quimperlé (R2) devront aller chercher au-delà de leur potentiel habituel pour sortir l'AS Vitré (Nat 2). La rencontre est a priori déséquilibrée et penche pour un succès vitréen au terme des 90 minutes. Or, la vieille dame est une compétition qui bouscule parfois la hériarchie sportive. Devant leur public, le FC Quimperlé n'affiche pas de complexe. Sur les six dernières années, les Quimperlois ont toujours fait partie des 28 dernières équipes bretonnes amateures. Encore une fois, les joueurs de Grégory Bello ont affiché l'esprit nécessaire pour passer les tours les uns après les autres. Un parcours solide et costaud, sans exploit, mais régulier pour se défaire de Plonévez du Faou (1-2), Pleuven (1-2, ap), Bannalec (0-3) ou l'ASPTT Brest (0-1). Pour prolonger, le FCQ n'a d'autre choix que de se sublimer et d'y croire en grand.

Franck Thomas, un des cadres de cette équipe du FC Quimperlé.

Soirée de gala, à Jean Charter, jour de fête et solidarité plus largement pour l'ensemble du club, le FC Quimperlé se hisse à nouveau au 6ème tour de la coupe de France. Depuis son épopée fabuleuse en 2013/2014, avec un 32ème finale de la coupe de France face à l'AC Ajaccio devant 4100 spectateurs, le témoin est passé entre les générations du FC Quimperlé. Franck Thomas avait 23 ans à l'époque, 28 aujourd'hui. Fil conducteur, le capitaine bannalécois porte le message aux jeunes joueurs. " La coupe de France est un objectif à part entière. Ce n'est pas un bonus dans la saison. Avec Fabien Jannez, Jean-Pierre Le Callet, nous voulons transmettre une culture de cette compétition aux jeunes. Face à Vitré, la motivation est naturelle. Il n'y a pas besoin d'aller chercher ce surplus d'envie. Notre rôle est plus sur des confrontations sur des matchs face à des adversaires hiérarchiquement inférieurs".

Face à Plonévez duFaou (D1), Pleuven (D1, après prolongation), l'ASPTT Brest (R3), le FC Quimperlé (R2) a gagné aux forceps. A leur tour d'endosser le rôle du petit face à l'ogre vitréen, Franck Thomas place les clés de ce 6ème tour. " Etre solide le plus longtemps possible. On aimerait les faire douter et placer un contre. Le terrain synthétique aide l'équipe de Vitré sur un tel match couperet. On part pour créer l'exploit. Il faut éviter de faire le match dans sa tête la veille. En coupe, tout peut arriver. On s'apprête à beaucoup courir demain soir".

Un des clubs les plus réguliers dans cette compétition dans le Sud-Finistère représente une des quatre chances de franchissement avec l'US Concarneau, la Stella Maris de Douarnenez et l'US Trégunc. La marche est très haute face aux joueurs de l'ancien rennais, Michel Sorin. Le FC Quimperlé s'apprête à revêtir son maillot préféré ce samedi soir, pour une affiche de gala.

FC Quimperlé (R2) - AS Vitré (National 2), ce samedi à 18h, au stade Jean Charter
En lever de rideau en coupe Gambardella
FC Quimperlé (R2) - AS Brest (R1)

Animations autour des matchs de Gambardella et de Coupe de France :
Les U6-U9 donneront la main aux 22 acteurs du match entre le FC Quimperlé et l’AS Brest pour le compte du 3ème Tour de la Gambardella.
Les jeunes du club feront les ramasseurs pour ce match et rentreront avec les joueurs au coup d'envoi.
Les féminines du club U15 et U17 seront présentées à la mi-temps

Un euro sera reversé sur toutes les entrées pour l'opération octobre rose en lutte contre le cancer du sein.