Le 28/10/2018

Greg Bello (coach du FC Quimperlé): " Nous avons manqué d'enflammer la partie plus tôt"

Au sortir de ces 90 minutes, les regrets étaient à la marge pour le FC Quimperlé. Son entraîneur, Grégory Bello les pointait essentiellement sur une meilleure seconde période dans l'agressivité générale, après un premier acte passé à défendre en équipe. L'élimination 0-2 apparait logique sur cette rencontre du 6ème tour de la coupe de France. Le point avec l'entraîneur du FCQ.

Greg Bello (à à droite) avec son homologue vitréen, Michel Sorin.

Grégory Bello (coach du FC Quimperlé): " Le combat était inégal par avance. L'idée était de les contenir au maximum pour placer quelques contres. Le problème est que notre première période a été timide, à trop vouloir protéger notre but. Maintenant, en deuxième mi-temps, en essayant de se projeter, on était soumis à avoir des contres à gérer. Nous avons manqué peut-être d'enflammer le match un peu plus tôt, de créer l'étincelle. Nous n'avons pas à rougir de cette défaite parce que défensivement, nous avons fait le boulot. Sur l'ensemble du match, ils n'ont pas non plus pour une équipe de N2 beaucoup d'occasions, à part sur coup de pieds arrêtés. Dans le jeu, tactiquement, on les a bien gênés. L'idée était d'aller vers l'avant en deuxième période. Les contenir, c'était bien mais à 0-1, il y'avait une lueur d'espoir. A la fin, si nous arrivons à marquer, ça relance le scénario. Il restait sept minutes, ça peut aller vite. Vitré est une grosse équipe de N2. Ils l'ont montré en ne trichant pas et en nous respectant. Il n'y a pas de regrets. Je craignais énormément le duo Gros/Laurent, il faut féliciter les joueurs. C'était un beau parcours"