Le 08/11/2019

Florent Philipot, le premier gage de solidité du FC Quimperlé

A 26 ans, le Quimperlois, Florent Philipot, arrive dans le bel âge pour un gardien, dont le temps joue pour ce poste spécifique. Ayant commencé le football à l'US Quimperlé, revenant du Stade Mellacois, en 2017/2018, il s'est établi en titulaire fixe dans l'équipe première du FC Quimperlé en R2. Pilier de ce collectif tango, qui semble trouver une cohérance, après avoir tangué suite aux éliminations d'Elliant et de l'US Quimperlé en coupe, le FC Quimperlé a signé son match référence face à l'US Concarneau C, samedi dernier (3-0). Au terme d'un match abouti, Florent Philipot n'a eu que très peu d'interventions à faire face aux jeunes concarnois. En plein dans la génération forte du FCQ, avec les Franck Thomas, Thibaud Rivier, Gaël Rousselot, Guillaume Mahé, Florent Philipot a encore du chemin à parcourir pour parfaire ses qualités et soigner ses défauts. L'arrivée d'un second gardien, Kévin Dana (CEP Lorient) et l'émergence en interne de Baptiste Gorant ou Loris Pérez s'avère aussi une source d'émulation pour sortir d'un certain confort et aller chercher plus loin.

Florent Philipot, un des leaders au FC Quimperlé, à son poste de gardien de but.

" Face à l'US Concarneau C, défensivement, nous n'avons concédé aucune occasion en 90 minutes. Nous avions un défaut, celui du réalisme. On tient notre match référence. Généralement, nous sommes à l'aise face à des équipes joueuses comme Concarneau. On n'est qu'à trois points du premier. On bascule dans le premier tiers du championnat", retient Florent Philipot.

Le FC Quimperlé est en pleine mutation. La base est restée fixe mais il reste à coordonner les mouvements offensifs. Alan Riou (Australie), Dalouta Mayoumbi (US Montagnarde), Romain Kerhaoas (US Landeleau) ne sont plus dans l'effectif quimperlois. Le retour d'Alex Jacq (US Montagnarde) a été perturbé par un début de pubalgie. " On est en train de se bâtir une nouvelle assise. Nous prenons pour le moment les points. Le groupe est plus homogène, cette année. L'an dernier, la Stella Maris avait tout écrasé et enlevé tôt le suspense. Comme d'autres, nous jouerons notre chance à fond".

Son entraîneur, Grégory Bello, voit encore en ce joueur, une progression importante. " Florent est quelqu'un sur qui on peut compter. C'est important pour un tel poste clé. Il arrive à pleine maturité. Il représente le FC Quimperlé. Il fait partie de ses joueurs qui a besoin de coup d'accélérateur. La concurrence au poste de gardien dans le club est un bien pour lui car il va y trouver une nouvelle motivation pour étoffer son jeu".

A l'aise dans sa rapidité pour aller au sol, dans les face à face, et les sorties aériennes, il situe ses progrès dans la lecture des balles en profondeur où il a encore à s'améliorer dans la gestion de cet espace. A 26 ans, un jeune âge pour un gardien, son expérience de plusieurs années en R2/R3, présente une garantie de stabilité et de progression au FC Quimperlé. En construisant un nouveau collectif, avec une base arrière forte, le FC Quimperlé pourrait surprendre dans sa poule C de R2 si l'équipe parvient à être régulière et prendre confiance dans ses possibilités à être aussi forte que les meilleures formations prétendues de ce groupe Sud-Finistère/Morbihan.

Mentions légales