Tennis. Le TC Quimperlé se contente du match nul

Le 19/11/2014


Auteur d'un bon match nul face à Sarcelles (3-3), le TC Quimperlé voulait bonifier ce résultat d'entame face au Hainault. Dans leur salle de Kerbertrand, les Quimperlois ont connu une rencontre serrée face à des Nordistes acharnés à revenir avec un score positif. Au terme des matchs simples, aucune des deux équipes n'avait pris l'avantage (2-2). Les doubles se sont chargés de marquer la différence. A l’image, les deux formations se sont neutralisés jusqu’au bout (3-3).

En l’absence du joueur n°1 Quimperlois, Roberto Bautista-Agut, gêné par un problème physique, le TC Quimperlé se savait parti dans un match serré. Heureusement, le Belge, Ruben Bebelmans (n°174), nouvelle recrue du club, avait pris la route ce mardi matin pour être en temps et en heure, présent à ce match. Et bien lui en a pris car il accomplit vraiment une partie solide face au Roumain, Radu Albot (n°168). En deux sets, il donna le premier point aux Quimperlois.
Le suspense battait tout son plein, sur le court du fond. L’enfant du pays, Charles-Antoine Brézac se démenait face au Russe, d’origine Américaine, Alex Bogomolov (n°295). Bousculé en début de match (3-5), le Quimperlois se reprit aussitôt en prenant la mesure de son adversaire, soudain en panne de solutions face à la panoplie déployée par Charles-Antoine Brézac. Le second set était sans appel et à sens unique. «  Je suis très déçu. Au début du dernier set, j’ai les balles pour faire le break. Je ne réussis pas à le faire. Le tournant se situe là. Il faut maintenant récupérer au plus vite et se remettre dedans physiquement », glisse à sa sortie du court, Charles-Antoine Brézac. En effet, dans un troisième set au couteau, avec cinq balles de matchs sauvées par le Quimperlois, le tie-break avait aussi sa fracture à 3-3. Le Quimperlois rata le point sur deux volées accessibles au filet. Le sort avait choisi son vainqueur et il était Russe.

Les Belges, décidément, étaient les portes-bonheurs du TC Quimperlé. Fêtant ses retrouvailles avec le public Quimperlois, le lion de la Louvière, Maxim Authom, réussissait une partie en tout point somptueuse. Handicapé depuis une blessure contractée à Roland-Garros, il volait dans cette rencontre face au Gardois, Fabrice Martin (6-3, 6-0). «  J’ai réalisé un match parfait. Je retrouve mon niveau depuis un mois et demi. Aujourd’hui, j’ai joué sur ce match, au-dessus de mon niveau réel. Ca ne m’arrive que très rarement dans une année. Il faut savoir en profiter pleinement », souligne Maxime Authom.

Tenu au score jusqu'au bout!

Quimperlé pouvait virer à 3-1, avant les doubles. Surprenant vainqueur de Lukas Rosol (n°30), contre Sarcelles, le Slovène, Grega Zemlja (n°867) restait sur une série étonnante, neuf matchs consécutifs gagnés en simple avec le TC Quimperlé. Or, en face de lui, la teneur était la même pour le Roumain, Victor Hanescu (n°124), le Roumain, invaincu avec le Hainault, en trois ans. Un des deux allait connaître sa première défaite dans ces interclubs de première division. Après un début phénoménal, le Roumain avalait Grega Zemlja (6-0, 1er set). Mais le Quimperlois avait du cœur et il le prouvait aux 350 spectateurs de la salle. Au prix d’un tie-break, mené avec solidité, il revint à 1-1. Avant de craquer physiquement face à cette force de frappe adverse, il était battu non sans s’être livré complètement.
A 2-2, les doubles allaient décider du sort de ce match. Sur quelle face la pièce allait-elle tomber. Le TC Quimperlé faisait valoir son esprit d’équipe sur ce genre de défis. Et encore une fois, la valeur homogène et collective de la paire Brézac/Authom fit pencher la balance vers le bon côté avec une victoire en deux sets (6-4, 6-2). Cependant, malgré des occasions de victoire 4-2, la paire novice Emmrich/Bebelmans coinça à 1-0, et 3-3. Les deux balles d’avantage à 15-40 ne suffirent pas. Le tie-break décisif tournait en faveur de la paire Roumaine qui arracha la victoire et le match nul du Hainault en terre Quimperloise.

2ème journée des interclubs. Championnat D1
Complexe de Kerbertrand
350 spectateurs
Quimperlé – Le Hainault 3-3
Les résultats match par match :
Ruben Bebelmans (TC Quimperlé, n°174) bat Radu Albot (Le Hainault, n°168), 6-3, 6-4
Charles-Antoine Brézac (TC Quimperlé, n°495) est battu par Alex Bogomolov (Le Hainault, n°295), 3-6, 6-1, 6-7 (3-7)
Maxime Authom (TC Quimperlé, n°306) bat Fabrice Martin (Le Hainault, n°299), 6-3, 6-0
Grega Zemlja (TC Quimperlé, n°867) est battu par Victor Hanescu (Le Hainault, n°124), 0-6, 7-6 (7-2), 2-6
Martin Emmrich/Ruben Bebelmans (TC Quimperlé) sont battus par Victor Hanescu/Radu Albot, 7-5, 4-6, 5-10 (tie-break)
Charles-Antoine Brézac/Maxime Authom (TC Quimperlé) battent Fabrice Martin/Stéphane Wauters 6-4, 6-2

La parole aux capitaines d’équipe :

Philippe Huon, TC Quimperlé : «  Notre objectif reste le maintien. En soi, ce résultat n’est pas mauvais mais nous ne bonifions pas notre bon résultat à Sarcelles. C’est dommage et frustrant car une victoire nous aurait donné à coup sûr le maintien. Mes regrets vont vers le simple de Charles-Antoine Brézac, qui n’a pas joué à son niveau, surtout dans le premier set. Et le dernier double car nous avons eu l’occasion de le gagner »

Julien Michel, Porte du Hainault : «  Nous sommes très content de ce match nul. Nous étions revanchards par rapport à notre match perdu sur tapis vert face au TC Paris. On engage notre championnat avec deux points de retard sur toutes les autres équipes. Ce résultat apparait logique. Le TC Quimperlé et le Hainault sont similaires dans la taille de la ville et l’esprit. Nous nous sommes sentis comme à la maison en Bretagne »