La joie dans les vestiaires du FC Landerneau

Tags : coupe-france

Le 09/10/2017


Après une bonne première demi-heure, Landerneau s'est peu à peu éteint laissant les locaux dans la course. Devi Le Coz, Adama Gueye ont été de vrais poisons dans l'attaque des écureuils. Par un manque de maîtrise des coups de pied arrêtés, une récurrence dans le début de saison de Plogonnec, les locaux arrêtent leur route à ce cap historique. Sans regrets, avec la conviction d'avoir joué un match de coupe, Landerneau assure l'essentiel avec une qualification 0-2 au Peronnic.