Le 26/12/2020

DANS LE RETRO : Le running, un phénomène qui touche toutes les générations

En Octobre 2016, deux événements ont mis en effervescence les réseaux sociaux : un record au marathon pulvérisé par un canadien de 85 ans. Un semaine plus tôt, un japonais de 83 ans, franchissait dans les délais, la ligne d'arrivée du championnat du monde Ironman. Mais qu'est qui fait courir ces vétérans ? D'abord, depuis novembre 2015, on ne les appellent plus Vétéran mais Master. C’est une annonce de la Fédération Française d’Athlétisme qui était passé inaperçue dans le nouveau règlement des courses hors-stade. Pour les coureurs de plus de 40 ans, on s'alignait sur une dénomination internationale des catégories d’age, comme c’est déjà le cas sur de nombreuses courses internationales telles que le Marathon de New York où les « masters » courent depuis plus de 20 ans. Chez les hommes, on retrouvait dans les classements les catégories M1H (40-49 ans), M2H (50-59 ans), M3H (60-69 ans), M4H (70 ans-79 ans), M5H (80 ans et au-delà et pour les femmes, M1F (40-49 ans), M2F (50-59 ans), M3F (60-69 ans), M4F (70 ans-79 ans), M5F (80 ans et au-delà).

Mais en parrallèle à ces limites d'âges toujours repoussées et ces performances inimaginables il y a seulement 10 ans,  on s'apercoit que depuis plusieurs années, les courses affichent complet. Les chaussures se vendent comme des petits pains et la course à pied s’impose comme le sport tendance avec plus de 10 millions d’adeptes. Partout en France, des épreuves de running fleurissent. Combien sont-ils chaque semaine à fouler l’asphalte ou à trottiner sur les sentiers ? On estime aujourd’hui les coureurs français entre 10 et 12 millions. Ils sont de plus en plus nombreux chaque année, à pratiquer le running. Pour réaliser cette passion, plus de 6000 courses sont aujourd’hui organisées à travers la France. « C’est incroyable. Chaque village a son 10 km, chaque préfecture son semi-marathon, chaque grande ville son marathon » , résume Mathieu Le Maux. Les dossards pour les épreuves phare s’arrachent en quelques semaines, voire quelques heures

Contrairement à de nombreux pays, la France n’a pas de « star » de la course à pied à laquelle les nouveaux adeptes peuvent s’identifier. « Chez nous, la vedette c’est Monsieur tout le monde. Le héros, c’est le collègue de travail, le voisin qui n’a pas l’air d’y toucher mais qui a réussi à finir un marathon » , explique Mathieu Le Maux. Ce phénomène de société n’est pas près de retomber. Il semble même s’inscrire dans la culture populaire.

Il faut bien le reconnaître, parmi les coureurs qui participent à des épreuves de course à pied, les « vétérans » sont largement représentées. Ils constituent la majorité des engagés et sont loin d'abondonner le sport dans lequel il trouve du plaisir. A titre d’exemple sur le marathon de Paris, hommes et femmes confondus ils représentent 55% des participants.

En consultant le web, on constate que les coureurs de plus de 80 ans, sont considérées comme de véritable vedette dans leur pays. Passons en revue quelques portraits de vétérans célébres trouvés sur le Net.

Le Canadien Ed Whitlock (85 ans) 

Il vient de réaliser une nouvelle fois une performance exceptionnelle dans un marathon.  Au Scotiabank Toronto Waterfront Marathon, il franchit la ligne en établissant un nouveau record du monde. Dans la catégorie des 85-90 ans, il réalise le parcours en moins de quatre heures (3h56 et 38 secondes) alors que le précédent record était de 4h34 et 55 secondes. Le Canadien à 73 ans, avait attiré l'attention du monde de la course à pied quand il était devenu le premier homme de plus de 70 ans à descendre en dessous des 3 heures au marathon (2h54 et 49 secondes).

Voir la fiche sur Wikipedia

Le japonais Hiromu Inada (83 ans)

Il à réussi une nouvelle fois à franchir la ligne d'arrivée du championnat du monde Ironman. Il réalise cet exploit incroyable à 83 ans et en osant courir le triathlon le plus dur dans le monde, l'Ironman à Hawaii. Il a parcouru 3.86 kilomètres en natation dans l'océan Pacifique, fait 180,2 kilomètres sur un vélo à travers le désert de lave et un marathon au final. L'année dernière il avait échoué pour 6 petites secondes en arrivant après minuit, donc hors délais. Cette années sous les fux des projecteurs avec photos et vidéos à l'appui il réalise un temps total de 16 heures 49 minutes. Le Japonais est désormais l'athlète le plus vieux à aller au bout de ce parcours du combattant dans les délais. Cet homme mérite tout notre respect pour son exploit sachant qu'il a commencé à courir cette discipline à 69 ans. Tous les espoirs sont permis:..

Le japonais Hidekichi Miyazaki, le centenaire le plus rapide du monde

Il n'a pas froid aux yeux. Ce Japonais lance un défi à... Usain Bolt, l'homme le rapide du monde. Petit détail: M. Miyazaki va sur ses 104 ans!  Hidekichi Miyazaki, surnommé «Golden Bolt», a battu le record du monde du 100m des plus de 105 ans, en 42"22, mercredi à Kyoto. «Je ne suis pas satisfait de ce temps, a déclaré le petit Japonais (1,53m, 42kg). J'allais si lentement pendant la course que les larmes m'en sont venues aux yeux.» Il a néanmoins célébré son record en prenant la pose d'Usain Bolt, contre qui il aimerait bien courir.

Voir la fiche sur Wikipedia

L'américaine Harriette Thompson, la femme la plus âgée à disputer un marathon

Cette année une femme de 92 ans : Harriette Thompson est devenue la femme la plus âgée au monde à disputer un marathon. Cela s’est passé au San Diego Rock 'n' Roll marathon avec un temps de finition officieux de 07:24:36, faisant d'elle la plus vieille femme à courir un marathon. Thompson a commencé à courir à 76 ans et a couru un marathon chaque année. Elle a seulement manqué une année, alors qu'elle était en cours de traitement du cancer.

La canadienne Olga Kotelko était détentrice de 17 records mondiaux

Olga Kotelko, née le 2 mars 1919, s'est mise au sport à... 77 ans. Depuis, cette ancienne institutrice canadienne collectionnait les records dans les compétitions pour seniors. Elle détenait 17 records mondiaux dans sa catégorie. Pour cela, elle est considérée comme « une des plus grandes athlètes du monde ». Elle détient tous les records dans sa catégorie d'âge. Elle est décédée le 24 juin 2014.

Voir la fiche sur Wikipedia

 En France, Laurent Jalabert et Laurent Brochard viennent à la course à pied

Les sportifs qui ont vécu le « très haut niveau » comme Laurent Jalabert ou encore Laurent Brochard qui ont été tous les deux des champions du monde de cyclisme deviennent des vétérans très respectables dans des disciplines qui n’étaient pas les leurs : le triathlon pour l’un et le trail pour l’autre … Ces deux « Laurent » ont couru et courent encore à un bon niveau. On croise régulièrement Laurent Brochard sur des compétitions de trail où il se débrouille plutôt bien.

La France compte aujourd’hui environ 12 millions de pratiquants réguliers de la course à pied, soit 19% de la population. Pour mémoire, ils étaient 6 millions au début des années 2000. Le running est le sport social par excellence car avec les clubs et des associations, existe des communautés de coureurs, qui permettent de courir à plusieurs, de faire des rencontres grâce au Web. Le running est aujourd’hui entré partout, y compris dans les entreprises. Autant d’éléments qui confirment qu'il n’est plus une simple mode mais bien une vraie tendance de fond qui devrait s’installer à long terme en France et dans les autres pays du monde.

Crédit photo DR

Mentions légales