Le 06/09/2021

6 surprises dans le Sud, 5 dans le Nord pour ce 2ème tour de la coupe de France

11 surprises sur les 59 matchs de ce 2nd tour, dans le Finistère, à valeur égal presque partagé entre le Nord et le Sud-Finistère. Concernant la partie Nord-Finistère, le gros coup est à l'actif des joueurs de Légion Saint-Pierre (D1), admirables d'engagement et de combativité face à l'EA Saint-Renan (R1), avec deux buts venus d'ailleurs de J-B Guéguen et Alex Ebomé. Dans le derby d'une ville à Ploudalmézeau, les Arzelliz (D1) malmènent la hiérarchie, à Cullompton, face à l'ESK Portsall (R2). Rémy Vallée est l'auteur du seul but de la partie, à la 53ème minute. Le choc au sommet de ce 2ème tour se jouait au stade Toularastel, de Bourg-Blanc, entre les Gars Saint-Yves (R2) et les Gars du Reun Guipavas (R1). Une division d'écart comblée par les Blanc-Bourgeois, auteur d'un match de costauds (2-1). A Jean Madec, Carantec-Henvic (R3) s'est construit aussi une jolie réputation. La JU Plougonven (R2) concède la défaite aux pénaltys (1-1, TAB). Le Stade Landernéen (D1), au prix d'un match à complet rebondissement, est encore retombé sur ses pattes, à Ploudaniel (R3). Un scénario fou pour une victoire aux pénaltys pour les Landernéens (3-3, TAB), qui après Dirinon, affûtent leur lame d'une deuxième équipe ligue, à leur tableau de chasse.

Légende: Les Arzelliz Ploudalmézeau, vainqueur du derby face à l'ESK Portsall, dans ce second tour de coupe de France. Crédit photo: Arzelliz Ploudalmézeau

Dans le Sud-Finistère, l'AS Saint-Yvi (D2) constitue la grosse côte de ce 2ème tour. Même avec plusieurs absences notables à Gourin, dont le buteur, Julien Ouvrard, le FC Gourin (R3) pensait avoir fait le plus dur, en ouvrant le score par Pierre Le Poulichet, à l'heure de jeu. Par la petite porte, Gourin entrevoyait l'accès au 3ème tour, avant que ce "fichu" scénario de Mellac reprenne le dessus. L'an dernier, égalisation sur pénalty à la 87ème minute et défaite aux péanltys en terre mellacoise, à Saint-Yvi, l'égalisation est aussi venue dans cette 87ème minute maudite pour les Gourinois, par un but extraordinaire, de Tom Breut.

Aux pénaltys, Cyril Le Tyrant, le vice-président du club, sortait l'arrêt décisif sur une séance interminable (12-11, TAB, 1-1). Attention au FC Aven Belon (D2), de Pascal Doebler, l'ancien coach de Moëlan/Mer construit avec sa jeune équipe, un début abouti. L'ES Rédéné (D1) a volé en éclat en défense, face à cette verve adverse (3-5).

Le FC Penn Ar Bed revient au 3ème tour de la coupe de France. Après Tréboul et Plougastel FC, dans les saisons précédentes, ils seront à nouveau face aux maillots symboliques du 4ème tour. A 0-0, face à l'AS Plomelin, tout s'est joué aux pénaltys, où le gardien de but, Alexandre Coatmeur, rentré pour suppléer Florian Perhirin, blessé à la 80ème minute, reste une valeur très sûre (0-0, victoire PAB aux TAB). L'autre grosse sensation de ce 2ème tour, est venue de l'AS Loctudy (D2), en nette pente ascendante. Cette cavalcade verte et noire a buté les Paotred Briec (R3), donnant un match à complet sens unique à la mi-temps (4-0). Briec réagissait en seconde mi-temps, sans pouvoir inverser ce net ascendant. Un peu plus bas, les CS Penmarc'h (R3) ont aussi avec toute une formation maison, sortis l'AS Plobannalec-Lesconil (R1), aux pénaltys, dans un match sans but (0-0, 5-3 TAB).

Pour tous les clubs qualifiés, avec les trois entrées de National 3 ( Milizac, Trégunc, Plouzané), les adversaires seront connus ce mercredi soir, sur le coup de 19h15 ( début du tirage à 18h30), au Faou.

Photo de une créditée: AS Saint-Yvi

Mentions légales