Le 06/09/2021

Il ne fallait pas bon d'être tête de série: 3 R1 au tapis dans le Finistère

Des sept têtes de série de ce 2ème tour dans le Finistère, soit l'équivalent des équipes R1, trois ont mordu la poussière, dès leur entrée en compétition. L'exploit de ce 2ème tour est inconstestablement à mettre à l'actif des joueurs de Kévin Moenner, à la Légion Saint-Pierre. Dans un stade de Valy Hir, qui respire le football, les Renanais ont trébuché d'entrée, face à ses Légionnaires, transcendés en deuxième mi-temps. Celle-ci avait pourtant mal commencé quand Castello doucha les espoirs locaux, dès l'entame (0-1, 46'). Déjà auteur d'un parcours impressionnant, stoppée par le Stade Briochin (N2), après plusieurs équipes de R2 avalées ( FC Gouesnou, RC Lesneven....), en 2019/2020, la Légion Saint-Pierre a monté la barre plus haute en effacant les trois divisions de désavantage, au coup d'envoi. Ce choc D1/R1 a tourné en faveur du petit, qui a renversé la situation, par Guéguen (57') et Ebomé (65'), pour créer la grosse surprise de ce 2ème tour. Tout au Sud, dans le bout de la Bigoudénie, Penmarc'h (R3) reste Penmarc'h. Sur son terrain, plus d'une équipe n'est pas sortie indemne des griffes des Cormorans. L'AS Plobannalec-Lesconil (R1) avait forcément vent de la menace. Ce vrai derby a abouti à une victoire aux pénaltys des joueurs de Johan Pailleux (0-0, 5-3 TAB). Aussi au tapis, dans ce match phare du 2ème tour, les GDR Guipavas, qui comme l'an dernier, tombent sur un début de bête noire avec la GSY Bourg-Blanc (R2).

Légende: Grosse désillusion pour François Marzin et les Renanais, défaits dès leur entrée en coupe de France, par la Légion Saint-Pierre. Crédit photo: LSP

Tout avait si bien commencé pourtant pour les hommes de David Bouard, avec l'éternel, Roland Calvez, buteur à la 2ème minute. Les Blanc-Bourgeois ne se sont pas effondrés, et leur nouvel avant-centre, Jules-François Diatta ( Plabennec, N2) a remis les deux équipes à égalité, très vite dans cette rencontre (1-1, 18'). Survolté, Bourg-Blanc en rajoutait un deuxième avec Lilian Nédelec, bien servi par Matthieu Cariou. En face, Guipavas ratait la balle du 2-2 sur un pénalty manqué de Niaré (41'). Bourg-Blanc, en fin de match, avait même la balle du KO, mais Jules-François Diatta trouvait la barre transversale à la 87ème minute.

A noter que pour les quatre autres R1, tête de série, ce 2ème tour, a été une affaire de formalité pour les Paotred Dispount Ergué-Gabéric, qui échaudés par leur sortie de route à Ergué-Gabéric, l'an passé, dans le derby, n'ont pas reproduit la même erreur à l'AS Melgven (0-9). Le Châteaulin FC (R1) n'a pas fait de détail dans son derby, à Pleyben (D1) en atomisant les Pleybennois (0-10), plus gros score de ce 2ème tour, en compagnie de Plougastel FC (R2) et Berven Plouzévédé (R3). La Stella Maris Douarnenez (R1) s'en sort aussi sans accroc à Guengat (D2, 0-5), tout comme Landerneau FC (R1) à,Plouescat (D1, 1-5).

Mentions légales