Le 26/11/2021

Glenn Squiban, Coataudon forever !

Pour sa deuxième saison en Régionale 3, l’AL Coataudon réalise un début de saison quasi parfait en tête de son championnat avec un seul match nul pour 6 victoires. L’épopée en coupe de France fut aussi très belle, malgré une élimination au 5ème tour en terre costarmoricaine. Fort d’un effectif riche tant sur le plan sportif qu’humain, l’AL Coataudon a su construire sa dynamique sportive sur des joueurs qui incarne les valeurs du club. Glenn Squiban en est le parfait exemple. Pur produit du club, le goléador de l’ALC a su attendre son heure en équipe B avant d’intégrer à 30 ans le groupe premier depuis cette saison.

Légende: Arrivé sur le tard, à ce niveau R3, Glenn Squiban profite de chaque moment partagé dans sa nouvelle saison avec l'AL Coataudon. Crédit photo: Pierre-Yves Guéguen

« J’ai démarré le foot en 1995 à l’âge de 5 ans et demi. Je n’avais pas l’âge mais j’ai quand même réussi à convaincre l’entraîneur de me prendre. Je faisais en parallèle du karaté, mais quand j’ai dû faire un choix j’ai opté définitivement pour le foot ». Fort de sa longue expérience en équipe réserve, le moins que l’on puisse écrire c’est qu’il ne sait pas laisser envahir par la pression (il paraît qu’il la boit plus qu’il ne se la met !).

Sans doute est-ce l’adage des grands joueurs de district ! Son âge et sa maturité ont fait le reste et lui ont permis d’aborder cette première sereinement. Auteur de trois buts face à Dirinon, ce triplé lui a même permis de prendre seul la tête du classement des buteurs de l’AL Coataudon avec 13 réalisations depuis le début de l’année. Comme peu d’autres, Glenn Squiban possède en lui l’instinct du buteur.

Ainsi sur les trois dernières saisons il a inscrit pas moins de 30 buts, de quoi attirer la convoitise d’autres clubs. « J’ai été sollicité en fin de saison par un autre club, mais j’ai fait le choix du cœur en résignant à Coat'. J’ai bien conscience que je vis mes dernières années de footballeur de haut niveau mais tant que je prends du plaisir, l’essentiel est acquis ».

Doté d’une très bonne condition physique, Glenn Squiban n’hésite pas ainsi à peaufiner sa préparation en s’astreignant à des séances individuelles avec son fidèle coach « loco ». " Je n'ai pas engagé Marcelo Bielsa, c'est mon chien avec qui je cours régulièrement en plus des séances d'entrainements».

Travailleur, humble, mais avec aussi un sens de l’humour et de la dérision, Glenn Squiban représente le parfait exemple du joueur de club, dont l’amour du maillot peut parfois permettre de compenser certaines carences. Pour un club amateur, il est ainsi toujours intéressant de s’appuyer sur ces joueurs qui représentent les fondamentaux du football, et qui de par leur implication transmette aux plus jeunes un savoir être sportif non négligeable.

Pierre-Yves Guéguen

Mentions légales