Le 28/10/2021

Bohars: la Vie au Grand Air à plein poumon

Nous avions laissé les joueurs de Kamal Hassan sur une très belle qualification au 5e tour face à la valeureuse équipe de Plozévet (R3), dans une rencontre où la fin de match fut complètement folle. Désireux de pouvoir à nouveau jouer sur le terrain du stade Mathieu Pellen, pour un sixième tour historique, il n’en sera hélas rien. En effet, le tirage au sort a été peu clément avec les Boharsiens qui devront se déplacer dans le Sud-Finistère, sur la pelouse de Lestonan aux Paotred Dispount. Pour Jacques Crozon, le président de la VGA, « c’est le pire tirage que nous pouvions avoir, nous allons devoir nous déplacer et en plus face une très belle équipe de régionale 1 ».

Légende: La VGA Bohars (R2) ne partira pas favoris face aux Paotred Dispount (R1), mais donnera tout pour créer l'exploit et se qualifier au 7ème tour de la coupe de France. Crédit photo: Pierre-Yves Guéguen

Favoris face à Plozévet en raison de l’écart de niveau, cette fois, la tendance sera inverse. Ainsi pour Kamal Hassan, même si l’objectif prioritaire reste le maintien en R2, « Nous allons aborder ce match avec sérénité, car la pression sera davantage de leur côté. La coupe représente pour nous une belle aventure et nous a permis de fédérer un groupe mais aussi tout le club, après une saison blanche liée à la covid ».

Toujours invaincus cette saison tant en championnat qu’en coupe, la Vie au Grand Air respire à plein poumon, en cet automne 2021 et peut naturellement voir l’avenir avec confiance. « La coupe est une très belle vitrine pour le club. Nos résultats reflètent la bonne dynamique générale du club. Nous avons la volonté d’être un club formateur, et que nos jeunes restent au club ».

Fort d’environ 380 licenciés (filles et garçons) pour une commune de 3500 habitants, la VGA représente aujourd’hui dans la métropole Brestoise, un pôle d’attraction footballistique important. « Nous travaillons sur du moyen et du long terme dans l’espoir de garder nos jeunes. L’identité du club, à travers le partage de valeurs communes passe par cette politique jeunesse ». Le salariat de Kamal Hassan par le club va dans ce sens. Ainsi l’ancien défenseur met au service du club, sa science du football amateur, le tout avec beaucoup d’humilité et de recul. Un gage de savoir-faire mais aussi et surtout de savoir-être qui ne peut que permettre à la nouvelle génération de s’épanouir et d’éclore.

« Nous avons une très belle génération qui va des touts petits jusqu’au U15, et qui tant dans l’état d’esprit que d’un point de vue football représente en partie l’avenir du club. La capacité des U15 à animer en tribune le 5ème tour démontre leur envie de bien faire et surtout leur passion pour leur club ». Reste maintenant à faire maturer cette jeunesse pour qu’un jour prochain, elle vienne frapper à la porte du vestiaire de l’équipe première. Nul doute qu’ils seront alors bien accueillis afin de poursuivre la belle histoire de la Vie au Grand Air, qui espère bien se qualifier, dimanche prochain, pour le 7è tour.

Pierre-Yves Guéguen

Mentions légales