Le 09/09/2021

Les rebelles se prennent les pieds dans le tapis

En constante progression depuis son accession dans l’élite en 2017, BDP a atteint les play-offs la saison passée pour la première fois de son histoire et rêve maintenant d’Europe « à l’horizon 2023 ». La partition récitée ce mercredi soir ne pourra que conforter ses ambitions. « C’est une équipe qui maîtrise bien son projet de jeu, reconnaissait Pablo Morel. Il n’y avait rien de surprenant sur ce qu’on a vu mais ça a été très bien réalisé. Il faut rendre hommage à Bourg-de-Péage qui était prêt à combattre. On n’était de notre côté pas au niveau de concentration et d’agressivité nécessaires ».

Un chiffre saute aux yeux à l’issue de la rencontre, les 37 buts encaissés par les Rebelles, bien au-dessus de leurs standards dans ce secteur. « On a mis plus de 30 buts avec pourtant pas mal de déchet et des arrêts de la gardienne, ce n’était pas une prestation offensive excellente mais qui devait permettre d’arracher la victoire, lâchait Pablo Morel. Clairement, c’est sur le projet défensif qu’on a été battus. On était apathiques, on a manqué de combativité, c’est très frustrant. Il y a encore beaucoup de travail ». Pris à la gorge d’entrée (6-3, 8e), le BBH a vite compris qu’il allait falloir monter le curseur pour aller chercher quelque chose dans la Drôme. Mais même si les Rebelles ont parfois su se redonner de l’espoir (8-8, 13e ; 20-20, 30e) mais une entame de seconde période trop timide avec seulement deux buts inscrits en dix minutes allait donner toutes les cartouches à des locales surfant sur l’euphorie et l’ambiance du Vercors pour augmenter l’écart (jusqu’à +7, 36-29, 58e).

LIRE L'INTÉGRALITÉ DE L'ARTICLE SUR LE SITE DU BBH

Crédit photo BBH   

Crédit photo BBH   

Mentions légales