Le 07/05/2021

Camille Lecointre et Aloïse Retornaz, Championnes d'Europe en 470

Le doublé ! Elles voulaient défendre leur titre remporté en 2019 et elles l'ont fait. Après 6 jours de compétitions intenses, Camille Lecointre et Aloïse Retornaz ont été sacrées Championnes d'Europe en 470 ce vendredi 7 mai à Vilamoura au Portugal. Un titre qui récompense les deux athlètes après une année 2020 chaotique et un début d'année 2021 incertain, de quoi engranger de la confiance pour l'échéance ultime : M-2 avant les Jeux Olympiques de Tokyo. Elles l'avaient dit et elles l'ont fait, Camille Lecointre et Aloïse Retornaz voulaient défendre leur titre de Championnes d'Europe et également prendre leur revanche sur le championnat du Monde qui les avait laissées sur le pied du podium. 

Dimanche 2 mai : une première journée qui commence fort, après 3 heures à attendre que le vent se stabilise, le duo a enchaîné trois manches de 1ères, 5èmes et 1ères ce qui leur offre le maillot jaune, c'est-à-dire la place de 1ères au classement général.

Lundi 3 mai : dans un vent faible, cette deuxième journée aura été plus défavorable pour le duo puisqu'elles écopent d'une pénalité qui les oblige à faire deux tours de réparation. Après deux manches plutôt moyennes (6ème et 8ème place), elles cèdent la 1ère place et prennent le maillot bleu (2èmes au classement général)

Mardi 4 mai : Camille et Aloïse gardent le cap et enchaînent deux belles manches de 3èmes qui les confortent dans leur place de 2ème au classement général.

Mercredi 5 mai : ce n'était pas la journée de la réussite pour les deux athlètes, leurs options stratégiques n'ont pas été payantes avec un vent faible et instable qui n'a pas aidé. Elles terminent la journée avec une manche de 11èmes et 6èmes.

Jeudi 6 : dernier jour des manches en flotte. Camille et Aloïse sont arrivées plus déterminées que jamais et ça a payé cette fois, grâce notamment, à un investissement physique plus intense. Elles se sont battues jusqu'au bout et après deux manches en 4ème position et une en 1ère, elles reprennent le maillot jaune (premières du classement général).
Le soir même, avec leur coach Gildas Philipe, elles peaufinent leurs stratégies et tactiques pour attaquer la Medal Race.

Vendredi 7 mai : medal race - seuls les dix meilleurs duos de la flotte initiale peuvent y participer. La medal race commence par un départ stressant, car deux duos ont été rappelés. Après deux minutes d'attente, les deux françaises ne sont pas concernées. Soulagées, elles déroulent et maitrisent leur course jusqu'au bout. Elles franchissent la ligne en première position et gagnent le Championnat d'Europe 2021.

Aloïse Retornaz : " On avait clairement à coeur de prendre notre revanche sur le championnat du Monde. Nous avons été plus régulières et aussi plus concentrées. L'objectif était de prendre les manches une par une. Ce championnat s'est déroulé dans des conditions où le corps a été très sollicité. Après une journée moyenne (mercredi 5 mai), nous avons trouvé le déclic pour rectifier le tir. Personnellement, en amont du championnat, j'avais fait un gros travail physique avec les coachs et ça a payé. Nous avons compris que l'atout physique était primordial dorénavant en 470. Nous avons tout donné pour décrocher la 1ère place et nous gardons notre titre, je suis super contente ! C'était notre dernière régate avant les JO et on voulait montrer qu'on était présentes et marquer les esprits."

Camille Lecointre : " Après le championnat du Monde, avec Gildas Philippe, notre entraîneur et Aloïse, nous avons fait un bon bilan et tout analysé. On s'est rendu compte que beaucoup de bêtises faites étaient dû au mental. Nous nous sommes remises en question et ça a payé, nous avons réussi à rebondir sur ce Championnat d'Europe. Cela faisait longtemps que nous n'avions pas régaté avec ce stress des départs et compétitions, sur le championnat du Monde, nous chutons du podium et là nous décrochons la médaille d'or et conservons notre titre, forcément ça m'est en confiance pour les Jeux Olympiques. La classe de 470 est clairement en train d'évoluer depuis quelques années, avec les nouvelles règles, les conditions sur l'eau sont très physiques, c'est cela qui fera la différence. Nous avons réussi avec Aloïse à intégrer ce paramètre et se prouver qu'on pouvait se mettre au niveau e t gagner."

A M-2 avant les Jeux Olympiques de Tokyo : Ce championnat d'Europe clôt les compétitions avant les JO. Mais pas question pour Camille et Aloïse d'en rester là, le duo va enchaîner les entraînements en mai et en juin : Santander, Marseille et les Sables d'Olonne au rendez-vous. En attendant, elles vont pouvoir faire une pause d'une semaine bien méritée afin de se remettre de ce Championnat qui fut très intense et mis à rude épreuve les corps.

Mentions légales