Le 16/03/2021

DANS LE RETRO. Coupe de France. Herminator 5

8 octobre 2014. Après Saint-Thurien (D2, 0-3), Riec/Belon (D2, 7-1), Trégourez (D1, 0-2), Spézet (D1, 0-2), l'Hermine de Concarneau passe, ce dimanche, au 5ème recueil de son épopée de la coupe de France 2014/2015, face au Quimper Kerfeunteun FC (DSR). Le moment est historique pour le club du Moros. La génération des Alexandre Vandevyvere, Thomas Le Coz ou Jérémy Olivier peut frapper un grand coup en entrant sur un match, dans la légende du club fondé en 1922. Avec une base solide et une culture tactique détonnante pour ce niveau, l'Hermine Concarneau possède des atouts inconstestables dans leur jeu pour piéger l'ogre Quimpérois.

Le pressing haut de l'Hermine Concarneau aura-il raison de la troupe à Cédric Colin? Sans être favori de la rencontre, l'Hermine Concarneau part avec un plan de bataille en tête, orchestré par le général des troupes, Julien Rozec. " Ca peut passer. C'est du 50/50 sur ce match. Il faut que les joueurs arrivent à se libérer et ne déjouent pas. S'ils prennent du plaisir à jouer ensemble, il n'y a pas de raison, devant notre public, que ça ne passe pas. L'important en coupe est de sortir de son match sans avoir de regrets. Pour avoir été entraîneur, l'an passé, au Quimper Kerfeunteun FC, je connais parfaitement leurs forces et faiblesses collectives ou individuelles". 

L'Hermine de Concarneau est une des grosses cylindrées du district, avec un recrutement intelligent et malicieux en cette intersaison:Thomas Le Bourgeois, Thomas Le Coz, Thibaud Quiniou (US Concarneau), Jérémy Ollivier (Quimper Kerfeunteun) ou encore Guillaume Guivarch (US Trégunc). La force de cette équipe réside en un bloc défensif imperméable, qui ferme par un système d'entonnoir l'approche au but. Seul un coup-franc inscrit par Riec/Belon en coupe de France a contraint Jérémy Olliver, à aller chercher un ballon au fond de ces buts, en 720 minutes de jeu, championnat/coupe compris. Le système de jeu s'appuie sur un 4-3-3 constant, deux milieux offensifs et créatifs, un dédoublement sur les côtés entre les latéraux et milieux de terrains. Dès la perte de balle, un pressing constant est déclenché à des zones précises de jeu. " Nous avons travaillé ce pressing, toute cette intersaison en préparation. Il faut le faire de manière intelligente et cohérante", explique Julien Rozec. 

Premier col de haute-montagne avec le QKFC

Face à Spézet, le coup avait été létal pour une équipe des Papillons, soudainement prise de panique face à cette cavalcade légère. En interceptant des ballons dans la moitié de terrain adverse, l'Hermine de Concarneau n'avait eu de cesse d'avancer sur leurs adversaires, au bord du déséquilibre tactique sur chaque phase de construction, en première mi-temps. Le parcours de l'Hermine Concarneau en coupe de France a été régulier, mais il n'a pas encore été jalonné d'exploit. Or, pour que cette compétition devienne magique pour les joueurs, il faut passer obligatoirement par cette case, vécue telle une boîte de Pandore en émotions et les souvenirs. " Quimper Kerfeunteun est notre première équipe de ligue de la compétition. Les joueurs ont hâte d'être à dimanche pour se mesurer à un adversaire plus fort".

Le responsable sportif de l'Hermine de Concarneau, Eric Herpin, met en valeur sans cesse ce travail de formation de l'Hermine Concarneau, commencé dès le plus âge. " Des 16 joueurs sur la feuille de match, ce dimanche, 90% sont passés par notre école de football. C'est une fierté de les avoir accompagnés jusqu'au bout dans leur parcours de footballeur. Nous sommes un club famillial de 200 licenciés. On accentue beaucoup sur un état d'esprit, une image simple et proche des gens. Notre particularité quasi-unique dans le district est d'être propriétaire de notre stade et d'un gymnase au centre-ville de Concarneau. On est soudé car nous nous devons d'assurer la pérennité de notre structure en s'occupant entre bénévoles de ses installations. C'est système D! Personne n'est payé à l'Hermine Concarneau. Les joueurs sont juste heureux de porter nos couleurs. Nous avons juste un souhait, sortir après 11 ans ininterrompu du district et retrouver un championnat ligue à court terme en senior". Et il se pourrait que cette génération dorée des Jérémy Ollivier, Thomas Le Bourgeois, Thibaud Quiniou, Thomas Le Coz (ex US Concarneau, U17 nationaux), Alexandre Vandevyvere, formé cinq ans à l'AJ Auxerre soit en mesure de répondre à ce défi dès cette saison.

En attendant, ce dimanche, à 15 heures, le stade du Moros vibrera comme jamais dans une saison. L'enjeu est grand avec une qualification plausible au 6ème tour de la coupe de France. Des nombreuses animations sont prévues avec les responsables de l'école de football, pendant cette journée-évenement pour les blancs et noirs. Et sûrement après en cas de qualification!

Mentions légales