Le 14/01/2022

Le Stade Paimpolais veut vite retrouver une spirale positive

Avec 2 buts marqués en 10 matchs, 25 matchs encaissés en autant de matchs, le Stade Paimpolais se débat dans les eaux profondes du classement, en R1, poule C. Scotchés à la dernière place, à sept points du premier non-relégable, les Paimpolais espèrent vivre une année 2022, diamétralement opposé en championnat. Leur qualification pour les 16ème finale de la coupe de Bretagne, acquise au Faou (0-0, 2-4, TAB) est un premier acte positif dans cette quête de confiance. Mise à mal par l'élimination au 4ème tour de la coupe de France, face aux Kériolets de Pluvigner (3-3, TAB), le Stade Paimpolais, remonté en R1, ne veut pas faire l'ascenseur mais devra vite retrouver une spirale positive, pour se dépêtrer de cette place de lanterne rouge. A la recherche de leviers offensifs, par un recrutement extérieur, en bonne voie, selon l'entraîneur, Ousmane Lo Elhadji, Paimpol se serre les coudes, dans la difficulté de leur saison, en attente des jours meilleurs.

" On est dernier à sept points, du premier non-relégable. On était monté sur la saison 2019/2020, arrêtée en mars. L'an dernier, on avait commencé avec 3 matchs nuls et une défaite, en R1. Cette année, il nous manque l'efficacité, nous sommes à 2 buts marqués en 10 matchs. Avant la coupe de France, nous sortions deux matchs nuls et une défaite sur nos trois premiers matchs. La coupe de France et l'élimination face à Pluvigner (3-3, TAB, Paimpol menait 3-0) nous a fait mal. Suite à ce match, nous avons perdu confiance, on rate des face à face. On prend des buts évitables derrière. On baisse trop vite la tête. Comme on est dernier, la chance n'est pas avec nous. Ca s'est vu aujourd'hui, face à l'ES Cranou (32ème finale, coupe de Bretagne), on n'est pas dangereux, on ne marque pas", indique le capitaine, Pierre Le Guen.

Dans cette première partie de saison difficile, la moindre satisfaction est bonne à prendre, comme cette qualification aux forceps, au Faou, en 32ème finale de la coupe de Bretagne. Pour l'entraîneur paimpolais, Ousmane Lo Elhadji, l'optimisme est de mise, arguant sur le bon contenu dans le jeu.

" Le contenu de nos matchs est bon, sur l'ensemble de notre saison, sauf qu'en foot, il faut concrétiser ses temps forts. On cherche à se renforcer, pendant cette trêve. On est en train d'y travailler, au niveau offensif. Je ne peux pas donner de noms, c'est en cours. C'est bien parti. Il nous manque quelqu'un pour finir les actions. On ne s'est fait dominer par aucune équipe, dans notre groupe R1, poule C. Si on s'arrête au score, ça peut paraître surprenant, mais le contenu est bon. Je suis optimiste. On travaille, j'ai confiance".

Mentions légales