Le 25/10/2021

Anthony Galand, la fougue gabéricoise

Visage incontournable de Croas Spern, entamant sa 13ème saison, sous le maillot vert de l'Amicale Ergué-Gabéric, avec une seule infidélité d'un an au Quimper Ergué-Armel FC (avec les frères Le Fur, Mathieu et David et Pierre Marchand), Anthony Galland incarne aujourd'hui, au mieux l'esprit de ce club, en senior. Promu capitaine, par le nouveau coach, Xavier Cravec, il endosse ce rôle symbolique, de tampon entre l'arbitre, ses coéquipiers et l'adversaire. Compétiteur extrême dans l'âme, cette responsabilité supérieure sert de balancier à tempérer son caractère bouillonnant en match, une grinta évidente liée à sa volonté contagieuse d'aller décrocher une victoire collective. Témoin et trait d'union de deux décennies à l'AEG, celle des joueurs nés dans les années 80 et ceux des années 2000, ayant appris avec les Guillaume Philippe, Simon Tanneau, Yannick Goarin, Julien Béréhouc..., il doit maintenant transmettre ses mêmes valeurs clubs aux plus jeunes. Un rôle qu'il lui sied parfaitement, même s'il avoue être au contact d'une nouvelle génération à la mentalité différente de la sienne. A 30 ans, à la maturité parfaite pour un défenseur central, il reste le repère fixe d'une équipe, qui doit gérer la période post-Pierre Marchand et retrouver l'allant perceptible des dernières saisons.

Légende: Promu capitaine, en ce début de saison 2021/2022, Anthony Galand a entamé sa 13ème licence, en senior, à l'Amicale Ergué-Gabéric.

L'Amicale Ergué-Gabéric a fait sa force d'un groupe homogène, avec la fibre club, qui donnait son maximum quand la notion collective était elevée. Anthony Galand symbolise parfaitement cette identité. Joueur club, par définition, guère tenté par les aventures aux étages supérieurs, il a trouvé lui, le Varzécois, dans le club d'Ergué-Gabéric, un terrain propre à sa personnalité.

" L'AEG a toujours été un club qui me correspondait bien. Comme je ne suis pas originaire d'Ergué-Gabéric, je pense que la qualité de ce club a toujours été de savoir intégrer les gens de l'extérieur. Nous avons cette qualité reconnue au sein du club, d'aller vers les autres, que quelqu'un hors du club, puisse s'intégrer facilement et se sente bien tout de suite. A l'exemple de Gurvan Rault ( Plémet La Vigilante, Centre Bretagne), cette saison, ça fait que quatre mois qu'il est au club, mais on dirait qu'il est là depuis quelques années déjà. On est là pour se faire des amis. Quitter le club? Non, pour quoi faire ailleurs? J'aime ce club, j'aime l'ambiance. C'est un club qui joue les premiers rôles en championnat R3, nous ne sommes jamais dans les derniers. Ca marque une ambition, qui colle à mon côté compétiteur exacerbé. Jouer pour jouer ne m'a jamais intéressé, mais jouer pour gagner, oui. S'investir pour un objectif est dans mon tempérament, je me verrai mal être aligné, le dimanche, sans avoir ce feu intérieur".

Se révélant dans les grands matchs, toujours présent, comme sa mise sous l'éteignoir de Matthieu Le Roux (Paotred Dispount), pour le match-clé de la montée en ligue, en 2016/2017,(2-1), auteur du 2ème but en prolongation en coupe du Finistère, en mai 2018, face à Bodilis-Plougar, Anthony Galland donne généralement son meilleur dans une certaine adversité.

Leader, il n'y a pas de doute, capitaine est un rôle nouveau qu'il apprivoise petit à petit. " J'ai un caractère nerveux sur un terrain. J'ai toujours donné de la voix, pour faire monter ou redescendre mes coéquipiers, afin de garder notre bloc équipe. Maintenant, ce brassard m'apprend à être plus exemplaire encore et à devenir plus calme. A bientôt 31 ans, c'est le bon âge pour se canaliser".

Entamant un nouveau cycle, avec quelques certitudes, néanmoins, Anthony Galland est avec Florian Citarel, le plus ancien dans le vestiaire de Croas Spern, en terme de longévité au club. Au côté du Bénodétois, Paul Fouchet, en défense centrale, à la même source d'énergie, l'Amicale Ergué-Gabéric (R3, poule A) sera à nouveau, un sérieux client dans sa poule A de R3. Une certitude, Anthony Galland saura transmettre une motivation égale, un discours positif et cette culture du groupe, indispensable dans ce club. Auteur de trois victoires en début de championnat, l'AEG repart, avec une équipe différente, sur les mêmes bases que l'an dernier. Le relais a été transmis au mieux pour ne pas enrayer cette belle mécanique en R3.

Mentions légales