Le 16/09/2021

Romain Sylvestre, le passé, le présent et l'avenir de Guiscriff

Meilleur buteur de l'Avenir de Guiscriff sur presque l'ensemble des saisons de ces dix dernières années, Romain Sylvestre, 28 ans, s'affiche comme le baromètre parfait de cette équipe. S'il est en forme, toute l'équipe le sera forcément. Maillon fort, joueur clé dans la partition offensive, il allie une forme de nonchalence avec une efficacité extrême dans le dernier geste. Comme s'il n'allait pas à la même vitesse de réflexion que tout le monde, et savait pertinemment quand placer ses banderilles en match. Meneur de jeu, avant-centre, utilisé sur ses premiers matchs, comme un peu plus bas sur le terrain, en milieu récupérateur, il est toujours resté à Guiscirff, malgré des appels du pied, des clubs de ligue. Ayant été deux ans à l'US Concarneau de ses U13 à ses U15, deux saisons également à Cruguel de 2013 à 2015, ce pur Guiscrivite est revenu au pays. Ce retour a coincidé avec l'affaissement en D2. Ce finisseur hors pair dans la surface a remis Guiscriff, en D1, avec ses partenaires. Basculant désormais avec le groupe du Finistère, il est maintenant une des pierres angulaires de l'équipe de Florent Le Dé et Quentin Bourriguen.

Guiscriff est revenu dans l'élite du district. Cet objectif déclaré a été fait pour maintenant avoir l'ambition de se stabiliser. A l'intersaison, l'équipe a peu bougé, hormis le départ de Mathieu Mahé à l'US Trégunc, et peut compter sur ses leaders pour réussir la transition entre son glissement de la D1 Morbihan à la D1 Finistère. " Pour tout le club, c'est préférable car parfois, nous avions une heure pour aller jouer en aller/retour, comme à Pontivy, par exemple. On est à la frontière géographique entre les deux départements. Sur le terrain, je pense m'adapter partout. Par exemple, en jeunes, à Concarneau, je jouais latéral. Le club n'a jamais été plus haut que la PH, à l'époque. Notre ambition est d'avoir un maintien rapide dans notre groupe A de D1".

Come beaucoup de clubs similaires, l'inquiétude pourrait plus déboucher pour l'après. Quand cette génération 1994/1996, qui tient le club aujourd'hui, passera le témoin à la génération 2000 et au-delà. " Nous arrivons à avoir de l'effectif dans cette génération 93/94/96. Mais sur la classe 1995, nous n'avons personne par exemple. Passé les années 2000, il n'y a pas grand monde non plus. Il faut que nous travaillons sur l'après. Guiscriff est mon club, c'est famillial, et avant tout une bande de copains. Mon père, Jean-Luc y a été joueur aussi. Nous avons une belle génération. Si j'avais quitté Guiscriff, je l'aurai fait avant. Maintenant, je finirai dans ce club"

Très attaché à ses couleurs, et sa commune, Romain Sylvestre sera encore le fer de lance offensif, en cette nouvelle saison. Régulier tous les ans entre 10 et 22 buts ( son record), il affiche des statistiques étonnantes, et un sens du jeu étonnant quand le but s'approche de son périmètre d'action.

 

Mentions légales