Le 24/03/2021

DANS LE RETRO. Un maintien avec 9 jeunes de 16 ans en équipe première tous les dimanche

20 avril 2020. Après la décision de la fédération française de football de limiter à une descente par championnat en district et ligue, le FC TGV, par sa position de 10ème, est mathématiquement sauvé et assuré de repartir en D2 en 2020/2021. Ce maintien, après une chute sportive et historique en D2, est vécu comme un soulagement et une fierté, au vu des problématiques de départ pour le nouvel entraîneur, Jordan Larnicol. " Nous avons complètement changé au niveau du club. J'ai repris l'équipe première en juillet. Je commençais avec une perte de 20 joueurs entre l'équipe A et B. Certains sont même partis au mois d'Août. Le groupe n'avait plus la notion d'entraînement. Sur la saison dernière, en D1, il n'y avait plus eu un entraînement à partir du mois de novembre et jusqu'à la fin de saison", constate Jordan Larnicol. Par cette vague de départ, les Tégévistes ont été contraints et forcés de surclasser ses jeunes U16/U17, en équipe première senior. Ce bond en avant a été absorbé avec un état d'esprit irréprochable.

Le FC TGV se maintient en D2, en cette saison 2019/2020. Crédit photo: FC TGV

" Ce maintien, on va le chercher avec 9 jeunes de 16 ans en équipe A, tous les dimanche. Nous avions le plus jeune effectif en D2. Le groupe était tellement costaud et homogène en D2. De la 3ème jusqu'à la 10ème, il n'y a pas un gros écart de points. Nous avons été dans le dur, mais nous avons été tenace dans notre investissement. Nous n'avons pas lâché en remettant deux entraînements par semaine. 15 à 20 joueurs étaient régulier aux séances. L'ambiance a été au top. On n'avait pas d'autre vision que d'être concentré sur le prochain match. Ce groupe d'U17 sont ensemble depuis l'école du football", retient Jordan Larnicol.

Reparti sous la présidence d'Eric Le Bleis, en mai, le FC TGV se reconstruit sur sa jeunesse. En se serrant les coudes dans la difficulté, les Bigoudens ont passé cette première étape, certainement  la plus dangereuse et incertaine. La prochaine intersaison sera aussi cruciale pour les Tégévistes, entouré de ses voisins, les CS Penmarc'h, les Gars de Plomeur (potentiellement éligible à une montée en D1) ou l'AS Plobannalec-Lesconil, au meilleur niveau sportif.

" Cette saison, bien qu’inachevée, me fut difficile pour cette première année en tant qu’entraîneur-joueur, avec un manque d’entraîneur adjoint sur le banc comme lors des entraînements. Je tiens d’ailleurs à remercier le soutien et l’investissement de tout le club : président, co-président, dirigeants et joueurs, d’avoir donné un coup de main le dimanche en tant qu’arbitre de touche. Nous gardons vraiment que du positif de cette saison, un nouvel élan, une nouvelle énergie avec une équipe prometteuse et soudée et surtout un état d’esprit convivial", conclut Jordan Larnicol. En mettant les bases d'un renouveau, le FC TGV, deux équipes en senior, repartira en espérant que cette saison a donné la force supplémentaire pour entrevoir une sortie du tunnel, pour un club qui a été en souffrance, en senior, sur ces dernières années.

Mentions légales