Le 14/04/2021

DANS LE RETRO. Le TGV mise sur l'avenir

23 décembre 2014. Issu de la fusion entre le COLT (Club Olympic de Treffiagat-Léchiagat) et l'US Guilvinec en 1994, le TGV (Treffiagat-Lechiagat-Guilvinec) a crée un emploi d'avenir, depuis un mois, avec l'appui moral et financier de la commune de Tréffiagat-Léchiagat, représentée par Danièle Bourhis, première adjointe. Une vingtaine de clubs du district du Sud-Finistère a déjà fait une démarche similaire pour développer leur structure sur un contrat d'emploi d'avenir. Cependant, le TGV est le premier club à faire confiance à une fille, Alexandra Faucon, joueuse au Quimper Kerfeunteun FC en D2F, et ancienne licenciée au club jusqu'à ses 15 ans. A 20 ans, la jeune fille de Plomeur a débuté dans ses nouvelles fonctions depuis un mois.

De gauche à droite: Danièle Bourhis, Olivier Guirriec, Alexandra Faucon et Nicolas Bodéré

Les co-présidents du TGV, Nicolas Bodéré et Olivier Guirriec avaient choisi le terrain de Keristin, le berceau du COLT pour officialiser l'arrivée d'un premier contrat 35 heures/semaine de ce genre au club. Sur la base d'une durée d'un an, reconductible jusqu'à trois ans, le club Tégéviste se donne les moyens pour améliorer sa formation, priorité donnée dans cet emploi. " J'aurais diverses tâches de fonction comme la gestion de l'école de football, la charge des U11, les plannings des entraînements, la mise à jour du nouveau site internet, la préparation de stages, l'entretien des terrains avec le traçage et la propreté des vestiaires. Le football est ma passion. Je joue depuis mes dix ans en club, cinq ans au TGV et cinq autres à Quimper Kerfeunteun", précise Alexandra Faucon.

Pour les présidents de la structure, cet emploi répondait à un besoin sur le terrain. " Nous voulons garder une identité propre au club. Des U11 aux U17, nous avons une équipe en nom propre engagé, excepté en U15 avec une entente avec Loctudy. Nous tenons à conserver notre dynamisme chez les jeunes. Nous avons 120 jeunes de l'école de foot aux U17 et 70 joueurs en seniors. Le rôle d'Alexandra sera important mais nous saurons l'encadrer au club pour parfaire son travail. Pour notre association, cela représente une nouveauté. Ca rentre dans une certaine logique"En quête de son maintien sportif en D1 pour l'équipe première senior, et barrée pour l'accession en équipe B et C, le TGV mise sur cet emploi d'avenir pour conserver les valeurs de ce club famillial et attachant.

Mentions légales