Le 19/09/2021

Plouvorn passe logiquement à Gourlizon

Gourlizon (R3) – Plouvorn (R2), deux équipes, où la coupe de France signifiait forcément  un lien passionnel. Auteur d’un 7ème tour contre Châteaubriant en 1991/1992 (0-2), face à 1300 spectateurs pour Gourlizon, Plouvorn, quatre fois au 8ème tour, sans connaître la joie d’une prolongation en 32ème finale. Cette affiche inédite a donné lieu à un match animé, dès son entame. Pas de round d’observation, au sortir du premier quart d’heure, les deux formations se rendaient coup pour coup (1-1). Les Nordistes avaient ce dynamisme supplémentaire dans leurs  intentions, cherchant à maintenir une intensité suffisamment élevée.

En face, le bloc d’Olivier Derrien et Stéphane Coïc tenait le choc, malgré des vagues régulières adverses. Gourlizon a connu le bonheur de l’ouverture du score (4’). Un choc dans la surface, Jérôme Jaffry est touché. L’arbitre, Walid Riabi, sifflait le point de pénalty. Hugo Martin le transformait en force, au centre du but (1-0, 4’). Sur son banc, Benjamin Le Rest, le coach plouvornéen, passe de suite à l’étape d’après.

Dans ses buts, le portier local, Nicolas Rannou se détendait de tout son long sur une tête de Gaétan Bloch (8’). Plouvorn revenait de suite dans la partie. Argan Hilarion remettait les deux équipes à égalité (1-1, 10’). Au-dessus dans le jeu, Plouvorn maîtrisait le tempo. Romain Le Traon tombait de nouveau sur Nicolas Ranou (11’). Gourlizon restait à l’affût de chaque miette laissée. Un premier tournant se situait à la 14ème minute, quand Johan Dantec filait au but, sur une mauvaise relance adverse. Il décalait parfaitement Hugo Martin, mais un mauvais rebond enlèvait un 2-1 presque tout fait.

L’avertissement fut sans menace, ce coup-ci pour Plouvorn. Les visiteurs reprenaient leur domination sur la partie. La reprise de Franck Hamadi était captée par Nicolas Rannou (35’). Plouvorn appuyait, Lucas Le Lann était en bonne position (38’), mais les Léonards obtenaient gain de cause, sur un centre parfait d’Evan Bellec. Au second poteau, le malin, Romain Le Traon, passait devant son défenseur latéral, pour glisser la balle au fond (1-2, 39’).

Plouvorn, supérieur dans le jeu, voulait se prémunir d’une fin de match à suspense et appuyait, dès la reprise. Lucas Le Lann, l’ancien buteur du FC Gouesnou, voyait son tir passer juste à côté (48’). Romain Le Traon pensait faire le plus dur en contournant la sortie de Nicolas Rannou, mais son tir était sorti juste avant la ligne, par le latéral, David Delletre (50’).
Les Léonards trouvaient enfin le but du break, par Lucas Le Lann (52’, 1-3). La partie semblait prendre un sens unique, mais Gourlizon avait du cœur, et remettait un coup de suspense à cette rencontre, dès la 57ème minute, par le stoppeur Alexis Ropars. Son tir mi-dévissé prenait une trajectoire imparable pour tromper dans la surface, Jonathan Thiébault (57’).

Gourlizon était revenu dans ce match mais n’avait pas le gaz nécessaire pour apporter un élan nécessaire. Plouvorn continuait sa main mise, mais dans les buts, Nicolas Rannou sortait le grand jeu pour retarder l’échéance. Ni Argan Hillarion, ni Mathieu Le Hen, ne pouvaient exploiter leur situation franche. Hugo Martin, à Gourlizon, essayait le retourné, dans les mains de Jonathan Thiébault. Plouvorn (R2) allait chercher sa qualification fort logiquement à Gourlizon, sans jamais s’être mis complètement à l’abri (2-3).

3ème tour de la coupe de France- Stade Luc Flochlay
Gourlizon (R3) - Plouvorn (R2) 2-3
Arbitres: Walid Riabi, assistés de MM. Titouan Diquellou et Kévin Mousseaux
Buteurs:

Gourlizon: Hugo Martin (4', sp), Alzxis Ropart (57')
Plouvorn: Argan Hillarion (9'), Romain Le Traon (39'), Lucas Le Lann (52')

Mentions légales