Le 17/10/2021

Quelle désillusion pour Plozevet qui sort la tête haute de la coupe de France.

Fin de match trépidante, dans cet inédit VGA Bohars (R2) - La Plozévétienne (R3), avec une ouverture du score par Nicolas Magnaux (0-1, 91'), contré de suite par le capitaine boharsien, Jérémy Crozon (1-1, 92'), les deux équipes sont passées par tous les stades de l'ascenseur émotionnel. La qualification est allée du camp de Bohars, aux tirs au but, Plozévet oscilait entre satisfaction et énorme déception d'être passé si près d'un 6ème tour de la coupe de France. Les Nordistes poussaient un ouf de soluagement, ils seront à ce rendez-vous privilégié du 6ème tour, en compagnie de 27 autres équipes bretonnes (1-1, Bohars TAB).

Légende: Plozévet (R3) sefait sortir aux tirs au but par la VGA Bohars (R2). Crédit photo: PY Guéguen

Dès le début du match, les hommes de Kamal Hassane démontraient leur envie de prendre l’ascendant sur le match, à l’image de Faith, dont la frappe obligeait le portier de la Plozévetienne, Eric Rapahalen, à se coucher (5’). Les Boharsiens dominaient mais les joueurs de Plozévet, poussés par les nombreux supporters, ne s’en laissaient pas pour autant compter. A la 11’, l'attaquant Killian Le Ray se montrait dangereux, sans réussir toutefois à prendre en défaut la défense de la Vie au Grand Air.

Les débats s’équilibraient alors un peu, les hommes Yohan Bocher semblant avoir pris leurs repères sur le synthétique du stade Mathieu Pellen. Toutefois à la 18’, le portier, Eric Raphalen était obligé de démontrer l’étendue de son talent sur une frappe de Jérémy Crozon qui heurtait le poteau. Les deux équipes musclaient alors leur jeu ce qui avait pour conséquence de rendre la rencontre hâchée, le physique prenant le pas sur le beau jeu. Les coéquipiers du capitaine Crozon repartaient alors pied au plancher. Faith voyait son ballon qui prenait la direction du but, sauvé sur sa ligne par Le Ray à la 33’.

La fin de cette première mi-temps ne voyait pas le score évoluer et les deux équipes regagnaient les vestiaires logiquement dos à dos. Dès le début du second acte, les Boharsiens démarraient pied au plancher. A la 47’, sur une tête à bout portant de Crozon, ils manquaient de très peu d’ouvrir le score. Les deux équipes proposaient un jeu plaisant, mais elles se montraient trop maladroites pour concrétiser leurs rares occasions.

Les hommes de Camal Hassan dominaient mais à 15 minutes de la fin du match, les Plozévetiens tenaient bon et leur défense bien en place autour de l’impeccable dernier rempart, Eric Raphalen, ne montrait à cet instant aucune faille. Une fin de match ou il ne fallait pas être cardiaque. On sentait alors que le match pouvait basculer d’un côté comme de l’autre, les 22 acteurs mettant de l’engagement et de l’énergie pour tenter d’ouvrir le score, en vain. La rencontre s’emballait finalement dans le temps additionnel et la 91’, suite à une mauvaise relance de la défense Boharsienne, Nicolas Magneaux ouvrait le score pour Plozévet.(0-1,91’).

Dans la foulée, Crozon lobait le portier de Plozévet et égalisait (1-1,92’). Les deux équipes devaient alors en passer par les tirs au but et à l’issue de ceux-ci Bohars se qualifiait pour le 6e tour, au grand dam de l’entraîneur de Yohan Bocher qui déclarait « on a rêvé, on y était presque mais on y est plus ». Son homologue de Bohars quant à lui « tenait à féliciter l’ensemble de ses joueurs ainsi que les supporters car sans eux ça aurait été plus difficile ».

Pierre-Yves Guéguen

BOHARS-PLOZEVET : 1-1(0-0)
Arbitre : M. Troboa
VGA Bohars (R2) - La Plozévétienne (R3) 1-1 ( VGA TAB)
250 spectateurs.
Buts : Bohars : Crozon (92’). Plozévet : Magneaux (91’)

Mentions légales