Alimentation et sport : l’équilibre alimentaire (6/12)

Le 24/11/2015


Voici le sixième volet de notre série « Prévention, nutrition et alimentation autour du sport », réalisée en partenariat avec Harmonie Mutuelle. Découvrez des conseils pour favoriser une meilleure oxygénation des cellules au cours de l’effort et la récupération du corps après l’effort. Et surtout : n’oubliez pas de vous hydrater avant, pendant et après l’effort!

L’alimentation est l’alliée du sportif : elle apporte l’énergie nécessaire à la pratique d’une activité physique intense et permet aussi de récupérer après l’effort.
Quels aliments privilégier ?
Le sportif doit privilégier les sucres complexes tels que les céréales complètes ou semi complètes (pâtes, riz, boulgour, quinoa…) et les pains spéciaux (complet, seigle, multicéréales).
Il est préférable de consommer de la viande rouge avec modération. Les protéines sont également importantes pour le corps : n’hésitez pas à consommer des viandes maigres, des poissons, des œufs, des laitages, du soja, des lentilles, du maïs, etc. Il est conseillé d’éviter les charcuteries, les fritures et les boissons sucrées.

Le sport favorise la production d’oxydants, les radicaux libres, qui attaquent les cellules et exposent notamment le sportif aux blessures, au vieillissement prématuré et aux infections. L’alimentation doit donc être riche en antioxydants comme les vitamines, présentes notamment dans les huiles végétales (vitamine E), les fruits et les légumes verts (vitamine C…). Par ailleurs, le sport à outrance ou d’endurance prolongée peut favoriser les déficits en oligo-éléments (zinc, fer, chrome, sélénium...), également antioxydants. Mieux vaut donc diversifier son alimentation et recourir éventuellement à une supplémentation en aliments destinés aux sportifs en cas d’efforts prolongés ou nécessitant une force physique importante. Attention, les supplémentations médicamenteuses vitaminiques ou autres sont du ressort du médecin et non de l'automédication. Consultez votre médecin traitant pour faire le point.

Enfin, n’oubliez pas de vous hydrater, avant, pendant et encore plus après l’effort.

Pour préparer une course, adoptez une hygiène de vie équilibrée en limitant alcool, matières grasses et tabac.

SOURCES
« Alimentation et sport » - www.harmonie-prevention.fr